Dimanche, 24 Septembre 2017
Dernières nouvelles
Accueil » Globale

Globale

Une première entrevue sans accrocs — Macron & Trump

perth_map

Mais sa brève allocution a d'abord retenu l'attention pour les mots qu'il n'a pas prononcés et que tout les monde attendait: un soutien clair, explicite, au fameux " article 5 " de l'Otan, qui prévoit que les Alliés volent au secours d'un des leurs en cas d'agression extérieure. Lire la suite »

Huit suspects en garde à vue, polémique sur des fuites — Manchester

La police de Manchester a annoncé mercredi avoir procédé à une septième arrestation dans le cadre de l'enquête menée après l'attentat commis lundi soir à Manchester. Au fur et à mesure que l'enquête avance, le profil de Salman Abedi, 22 ans , se dessine plus distinctement. ENQUETE Un frère et le père du suspect ont été arrêtés en Libye, et un homme a été interpellé à Wigan, mercredi soir. Lire la suite »

Plusieurs arrestations en Grande-Bretagne et en Libye — Attentat de Manchester

La chanteuse américaine, dont le spectacle a été frappé lundi soir à Manchester par un attentat meurtrier revendiqué par le groupe Etat islamique , est l'une des stars favorites des pré-adolescents. Al-Qaïda avait annoncé en 2007 le ralliement du Gicl à sa cause, mais cela avait alors été démenti par le groupe qui affirmait que ses actions se limitaient à la seule Libye. Lire la suite »

Deux autres personnes arrêtées — Attentat de Manchester

perth_map

La tension restait palpable dans les rues du Royaume-Uni où l'état d'alerte terroriste a été remonté mardi du niveau "grave" au niveau "critique" , signifiant un risque d'attentat imminent. Il est mort dans l'attaque, revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). " L'enquête est en cours. Il est toujours interrogé par les services concernés", a ajouté M. Lire la suite »

L'enquête se poursuit sur fond de tensions internationales — Attentat de Manchester

perth_map

Après l'interpellation d'Hachem, frère de Salman Abedi, au domicile familial à Tripoli , son père " Ramadan Abedi vient d'être arrêté lui aussi", a annoncé un porte-parole d'une unité des services de sécurité libyens. Il est " sans doute " passé par la Syrie , a avancé le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, décrivant un homme qui " tout d'un coup, après un voyage en Libye puis sans doute en Syrie, se radicalise et décide de commettre cet attentat ". Lire la suite »

L'Otan va rejoindre la coalition — Lutte contre Daesh

Trump, pour qui Bruxelles est la quatrième étape de son premier voyage à l'étranger. Chacun des 28 pays de l'Alliance est déjà membre à titre individuel de la coalition qui mène des raids aériens contre l'EI en Irak et en Syrie , et soutient les offensives au sol contre les fiefs jihadistes de Mossoul ( Irak ) et Raqa ( Syrie ). Lire la suite »

"Attentat de Manchester : "les fuites " nuisent " à l'enquête

perth_map

Donald Trump a reconnu que ces fuites étaient "profondément troublantes". La Grande-Bretagne a laissé transparaître son agacement face aux annonces de chaînes américaines qui ont révélé mardi que le suspect de l'attentat se nommait Salman Abedi, plusieurs heures avant que la police de Manchester ne rende son nom public. Lire la suite »

Donald Trump a demandé plus d'investissement dans la lutte antiterroriste — Otan

Trump n'a pas, contrairement à ce qui était attendu, affirmé explicitement son attachement à " l'article 5 ", véritable socle de l'Otan qui prévoit que les Alliés volent au secours d'un des leurs en cas d'agression extérieure. Parmi les autres sujets de friction entre l'UE et les Etats-Unis, le plus récent concerne l'interdiction envisagée par les Etats-Unis des ordinateurs portables et autres tablettes en cabine à bord des avions en provenance d'Europe. Lire la suite »

Première rencontre entre Trump et Macron, à l'ambassade américaine à Bruxelles

perth_map

Quelques 10.000 personnes se sont déjà rassemblées mercredi contre la venue de Donald Trump à Bruxelles , d'après les organisateurs du mouvement "Trump Not Welcome". En fin de soirée, tandis qu'il se glissait dans les draps soyeux de l'Ambassade américaine où il passait la nuit, le président américain a publié sur Twitter ses remerciements officiels pour " l'accueil chaleureux à Bruxelles ". Lire la suite »

Trump dénonce les pays de l'OTAN "qui doivent d'énormes sommes d'argent"

Mais le nouveau locataire de la Maison Blanche a maintenu l'ambiguïté sur l'engagement américain à défendre l'Europe et a surtout répété ses griefs à l'égard de l'Otan , institution qu'il a, par le passé, qualifiée d'"obsolète" . Les deux dirigeants ont également évoqué la crise syrienne et le climat - Donald Trump ayant promis "d'annuler" l'accord de Paris de décembre 2015 lors de sa campagne présidentielle. Lire la suite »

En Israël, Trump s'en prend de nouveau violemment à l'Iran

perth_map

Israël, échaudé par les discours iraniens promettant de le rayer de la carte, se voit comme une cible désignée si l'Iran se dotait de la bombe atomique. M. Netanyahu, lui, a répété qu'Israël tendait "la main en signe de paix à tous (ses voisins), y compris les Palestiniens". Donald Trump veut relancer le processus de paix au Proche-Orient. Lire la suite »

Qui se cache derrière l'attaque — Attentat à Manchester

perth_map

Trois hommes ont été arrêtés mercredi dans le sud de Manchester (nord-ouest de l'Angleterre), "en lien " avec l'enquête sur l'attentat de lundi dans une salle de concert de la ville, a annoncé la police. Dans cette liste macabre figure Saffie Rose Roussos, huit ans, la plus jeune victime connue. Un couple polonais a également trouvé la mort alors qu'ils venaient chercher leurs filles à la fin du concert. Lire la suite »

Première rencontre entre Donald Trump et Emmanuel Macron

Tout le monde en parle à travers le monde. Le président Trump a brutalement enjoint jeudi, à l'occasion de sa première visite en Europe depuis son entrée à la Maison Blanche en janvier, ses alliés de l'Otan à s'investir plus fortement dans la lutte antiterroriste et à payer leur juste part, sans cependant lever les ambiguïtés sur l'engagement américain à défendre l'Europe en cas d'attaque. Lire la suite »

Trump à Bruxelles - Le président des Etats-Unis a quitté la Belgique

Par ailleurs, le secrétaire général a annoncé l'organisation d'un nouveau sommet qui réunira l'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement en 2018, sans en préciser le lieu et la date exacte. Ils adopteront un 'plan d'action' comportant un catalogue de mesures pour intensifier leur lutte anti-terroriste, comme les y pousse M. Trump, qui a répété pendant des mois que l'OTAN était 'obsolète' parce qu'elle ne s'occupait pas suffisamment, à ses yeux, de cette question. Lire la suite »

Trump participe à son premier sommet de l'Otan à Bruxelles

Trump. L'ancien Premier ministre polonais, partisan d'une ligne dure face à Moscou, n'a pas détaillé les sujets de divergence. "Je respecte le fait qu'il ait mis "sous revue" les engagements de Paris". Il n'en a pas fallu plus pour faire réagir la presse américaine. Emmanuel Macron fait avec cette rencontre et le sommet de l'Alliance atlantique qui suivra, ses premiers pas sur la scène diplomatique internationale . Lire la suite »

La justice confirme la suspension du décret migratoire de Trump — Etats-Unis

perth_map

Elle aurait eu pour conséquence de séparer durablement des familles. Dans sa décision prise à large majorité (10 contre 3), la Cour d'appel du 4e circuit ne mâche pas ses mots à propos du décret, disant qu'il utilise " les mots vagues de sécurité nationale", mais que, " dans le contexte, il suinte d'intolérance religieuse, d'animosité et de discrimination ". Lire la suite »

"Vous étiez mon candidat" — Trump à Macron

Trump n'a pas, contrairement à ce qui était attendu, affirmé explicitement son attachement à 'l'article 5'. En près de 70 ans, il est le premier président des Etats-Unis à refuser d'expliciter un tel engagement, inscrit dans le traité de Washington, soulignait Thomas Wright, chercheur à la Brookings Institution. Lire la suite »

Attentat de Manchester. La Libye "coopère étroitement" avec les britanniques

perth_map

Les attentats se sont multipliés ces derniers mois en Europe au moment où le groupe Etat islamique subit de lourdes pertes militaires en Irak et en Syrie. Par exemple, les responsables britanniques n'avaient pas dévoilé le nom du kamikaze avant qu'il ne fasse surface dans les médias américains grâce à une fuite provenant de responsables américains mis au fait par leurs homologues britanniques. Lire la suite »