Samedi, 25 Septembre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Belgique | Un militaire antimasque jugé dangereux toujours introuvable

Belgique | Un militaire antimasque jugé dangereux toujours introuvable

23 Mai 2021

Il ne s'est pas rendu lundi sur la base militaire où il travaille. Des centaines de policiers et militaires sont mobilisés pour rechercher le quadragénaire, qui pourrait s'être retranché dans une réserve de 12 000 hectares de forêts et de landes.

Les fouilles menées dans un important périmètre du parc national n'ont rien mené jeudi, le militaire armé en fuite Jürgen Conings reste introuvable.

Pour couper court aux critiques, le Premier ministre Alexander De Croo a commandé vendredi un rapport sur le suivi des personnes radicalisées dans toutes les fonctions et services armés, comme la défense, la police ou les douanes, afin de présenter un "plan d'action" à son gouvernement "début juin".

Le parquet fédéral avait annoncé plus tôt dans la journée que les recherches dans le parc national avaient pris fin vendredi soir.

La police belge et l'armée continuent "de balayer le territoire pour essayer de résoudre cette situation dangereuse", a affirmé le Premier ministre.

Un porte-parole du ministère de l'Intérieur fédéral a précisé à la presse française, que Berlin a approuvé cette demande de soutien, et des policiers allemands sont actuellement en Belgique.

L'affrontement touche les Palestiniens et les Israéliens, juifs et arabes — Israël-Gaza
Au moins 219 personnes, dont 63 enfants, ont été tuées dans des raids israéliens contre la bande de Gaza , selon le ministère de la Santé local.

Gwendy, la compagne de Jürgen Conings, lui a lancé un message vendredi soir dans les médias flamands.

Selon Het Belang van Limburg et l'agence Belga, le militaire en cavale a abandonné ses décorations militaires.

Le militaire proche des milieux d'extrême droite est notamment soupçonné de vouloir s'en prendre au virologue Marc Van Ranst, la bête noire des anti-masques. Ce spécialiste est également connu pour ses prises de position contre le racisme et la xénophobie. Par ailleurs, il est fiché par l'Ocam (organisme belge d'analyse de la menace terroriste) depuis 3 mois, a détaillé jeudi Alexander De Croo.

" Une information qui avait été transmise à la Défense", a déclaré le dirigeant libéral flamand, en appelant l'armée à " durcir absolument " ses " procédures et contrôles internes ".

Quant à la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, elle a admis au Parlement que Jurgen Conings avait fait l'objet de sanctions de sa hiérarchie en 2020. Le militaire a effectivement tenu des propos racistes et "proféré des menaces" sur Facebook. Selon ses dires, une plainte a été déposée par l'état-major concernant ce fait, mais elle a été classée sans suite.

Belgique | Un militaire antimasque jugé dangereux toujours introuvable