Samedi, 25 Septembre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Jérusalem | Heurts entre Palestiniens et policiers sur l'esplanade des Mosquées

Jérusalem | Heurts entre Palestiniens et policiers sur l'esplanade des Mosquées

21 Mai 2021

Des affrontements ont éclaté le 7 mai sur l'esplanade, sur fond de tensions causées par des menaces d'expulsion de familles palestiniennes au profit de colons israéliens dans un autre quartier de Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé et annexé par Israël.

Les affrontements ont débuté après la grande prière musulmane du vendredi à laquelle ont participé une foule de Palestiniens, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Des projectiles ont été lancés en direction des forces israéliennes présentes sur l'esplanade, troisième lieu saint de l'islam et site le plus sacré du judaïsme, a rapporté la police.

Joe Biden aura attendu l'annonce d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas pour s'exprimer solennellement pour la première fois depuis la reprise des violences.

"C'était une véritable guerre, terrifiante pendant 11 jours. Nous sommes très heureux après ce cessez-le-feu", a dit Mohammad Abou Odeh, un Palestinien dans la bande de Gaza.

Et le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken doit se rendre au Moyen-Orient "dans les prochains jours".

Royaume-Uni : le vaccin AstraZeneca limité aux plus de 40 ans ?
De son côté, la campagne de vaccination progresse, avec plus de 650 000 injections ce mardi. Attal, alors que près de 19 millions de premières doses de vaccin ont déjà été injectées.

Le cabinet de sécurité israélien a indiqué jeudi soir avoir voté à l'unanimité en faveur d'une trêve "mutuelle et inconditionnelle" à Gaza sur proposition de l'Egypte, qui a œuvré en médiateur.

Dans la foulée, le Hamas, mouvement considéré comme "terroriste" par l'Etat hébreu, l'Union européenne et les Etats-Unis, a affirmé que "la résistance palestinienne respectera cet accord aussi longtemps" qu'Israël le respectera.

Les négociations de paix, suspendues depuis 2014, achoppent sur de nombreux points dont le statut de Jérusalem-Est et la colonisation israélienne des territoires palestiniens, alors que le soutien à la solution à deux Etats, une Palestine indépendante aux côtés d'Israël, commence à s'éroder. "Tant qu'il n'y aura pas de solution politique, les deux nations continueront la lutte", a déclaré Tal Nissimov, un Israélien de Tel-Aviv, touchée par des roquettes palestiniennes.

De nouveaux heurts ont éclaté vendredi entre fidèles palestiniens et policiers israéliens sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est occupée, deux semaines après des accrochages similaires qui ont conduit à une flambée de violences en Israël et dans les Territoires palestiniens.

D'après l'armée, le Hamas et le Jihad islamique ont lancé plus de 4.300 roquettes, des tirs d'une intensité inégalée contre Israël.

Selon les autorités israéliennes, 12 personnes ont été tuées en Israël, tandis que des centaines de personnes ont été soignées après avoir été blessées par des tirs de roquettes.

Jérusalem | Heurts entre Palestiniens et policiers sur l'esplanade des Mosquées