Samedi, 25 Septembre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Joe Biden reconnaît le génocide arménien, la Turquie proteste — États-Unis

Joe Biden reconnaît le génocide arménien, la Turquie proteste — États-Unis

25 Avril 2021

Il serait ainsi très peu surprenant que Joe Biden ne prenne pas le contre-pied du président turc Recep Tayyip Erdogan sur ce sujet au regard des promesses qu'il avait faites avant son élection.

Emmanuel Macron s'est rendu samedi devant un mémorial du génocide arménien au centre de Paris, pour "participer à un moment de recueillement" en ce 24 avril, devenu en 2019 Journée nationale de commémoration du génocide de 1915.

Selon les confidences qui ont été faites par un porte-parole du Département d'Etat américain, une déclaration devrait être faite par le président démocrate sur le sujet dès ce samedi 24 avril.

Les Américains honorent tous les Arméniens qui ont péri dans le génocide qui a commencé il y a 106 ans aujourd'hui, a écrit Joe Biden. Elle intervient dans un climat déjà tendu entre les Etats-Unis et la Turquie, tous deux membres de l'Otan.

Biden va reconnaître le génocide arménien une gifle pour Erdogan
Monde Biden va reconnaître le génocide arménien une gifle pour Erdogan France Macron et la classe politique française commémorent le génocide arménien

Les Arméniens estiment qu'un million et demi des leurs ont été tués de manière systématique pendant la Première Guerre mondiale par les troupes de l'Empire ottoman, alors allié à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie. "Si nous ne reconnaissons pas pleinement le génocide, si nous ne le commémorons pas, si nous ne l'enseignons pas, les mots +plus jamais+ ne veulent plus rien dire", avait-il poursuivi.

Sans citer les Etats-Unis, le président turc avait dès jeudi adressé une mise en garde à peine voilée à Washington. La Turquie, issue du démantèlement de l'empire en 1920, reconnaît des massacres mais récuse le terme de génocide, évoquant une guerre civile en Anatolie, doublée d'une famine, dans laquelle 300 000 à 500 000 Arméniens et autant de Turcs ont trouvé la mort. Il prévenait notamment qu'il allait continuer à "défendre la vérité contre ceux qui soutiennent le mensonge du soi-disant +génocide arménien+ (...) à des fins politiques".

L'annonce de Joe Biden n'aura pas de portée légale, mais elle ne peut qu'aggraver les tensions avec une Turquie que le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a qualifiée de "soi-disant partenaire stratégique" qui "par de nombreux aspects ne se comporte pas comme un allié".

Immédiatement après la diffusion du communiqué de la Maison-Blanche, le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé la politisation par des tiers du débat autour de cette époque de l'histoire.

Funérailles du prince Philip: suivez la cérémonie en direct (vidéo)
Les époux ainsi réunis auront alors pour dernière demeure la chapelle du Mémorial du roi George VI, père d'Elizabeth II. Enceinte de leur deuxième enfant, Meghan est restée aux Etats-Unis sur les conseils de son médecin.

Joe Biden reconnaît le génocide arménien, la Turquie proteste — États-Unis