Samedi, 25 Septembre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Le Capitole bouclé par la police après un incident de sécurité — Washington

Le Capitole bouclé par la police après un incident de sécurité — Washington

03 Avril 2021

La police du Capitole est intervenue "après avoir été informée que quelqu'un avait foncé avec un véhicule sur deux agents", a-t-elle précisé. Un peu plus tard dans la soirée, lors d'une conférence de presse, la cheffe de la police du Capitole, Yogananda Pittman, a annoncé qu'un des deux agents blessé " a succombé ".

Les élus du Congrès sont en vacances parlementaires cette semaine, mais certains membres de leurs équipes, des employés du Congrès, et des journalistes, étaient présents lors de ces faits, survenus en début d'après-midi.

Tenant des boucliers, des militaires de la Garde nationale, déployée au Capitole depuis l'attaque du 6 janvier, se sont précipités depuis les immeubles de bureaux parlementaires à proximité vers le Capitole. Le suspect est "décédé", a-t-elle ajouté.

Selon la police, il ne s'agit pas d'une attaque terroriste.

D'après les autorités, l'homme est sorti de son véhicule et a brandi une arme blanche après avoir foncé sur les agents des forces de l'ordre stationnés autour du Capitole.

"Un suspect a été arrêté", a précisé la police sur Twitter.

Plusieurs médias américains ont affirmé que le suspect s'appelait Noah Green.

La nouvelle attestation de déplacement est disponible
Pas de quoi convaincre le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, qui a fustigé sur Europe 1 " la folie bureaucratique ". Enfin, écoles et collèges restent ouverts, mais les lycées basculent en " demi-jauge ".

Un hélicoptère s'est posé un temps sur l'esplanade au pied du Capitole puis est reparti, selon les images d'un journaliste filmées depuis l'intérieur.

Dans l'après-midi, les forces de l'ordre ont levé l'alerte tout en maintenant un cordon de sécurité.

La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a ordonné de mettre les drapeaux en berne au Capitole en hommage à ce " martyr pour notre démocratie ". "Aujourd'hui, encore une fois, a-t-elle poursuivi dans un communiqué, ces héros ont risqué leurs vies pour protéger le Capitole et notre pays, avec le même dévouement et la volonté de servir que nous avions vues le 6 janvier". L'attaque ne paraît pas liée au "terrorisme", a précisé la police. La police a bouclé plusieurs avenues entourant le siège du Congrès "à cause d'une menace extérieure".

Certaines des barrières avaient été retirées récemment, et le périmètre de sécurité resserré autour du bâtiment principal et son célèbre dôme.

Les faits ont eu lieu près d'un point de contrôle du côté du Sénat.

Cinq personnes sont mortes au cours de cette attaque, dont le caractère spontané est de plus en plus remis en cause, et plus de 300 personnes ont été arrêtées jusqu'ici en lien avec leur participation à l'assaut.

Le Capitole bouclé par la police après un incident de sécurité — Washington