Samedi, 31 Juillet 2021
Dernières nouvelles
Principale » Macron a reçu un rapport qui accable la France — Génocide au Rwanda

Macron a reçu un rapport qui accable la France — Génocide au Rwanda

27 Mars 2021

Le Rwanda s'est félicité vendredi de la publication d'un rapport français sur le génocide des Tutsis en 1994, qui constitue " un pas important vers une compréhension commune du rôle de la France", dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

"Cet alignement sur le pouvoir rwandais procède d'une volonté du chef de l'Etat et de la présidence de la République", écrivent les quatorze historiens de la Commission, qui ont passé au crible des dizaines de milliers d'archives françaises pendant deux ans. Et ce, "en dépit des alertes lancées depuis Kigali, Kampala ou Paris", précisent les conclusions du rapport.

Cette relation, doublée d'une obsession de faire du Rwanda un territoire de défense de la francophonie face aux rebelles tutsi réfugiés en Ouganda a justifié "la livraison en quantités considérables d'armes et de munitions au régime d'Habyarimana, tout comme l'implication très grande des militaires français dans la formation des Forces armées rwandaises" gouvernementales.

Génocide la France a
France Génocide la France a"failli au Rwanda selon un rapport remis à Macron France Génocide la France a"failli au Rwanda selon un rapport remis à Macron

Après deux années d'un travail titanesque dans les archives françaises - y compris dans les fonds " les plus sensibles " de la DGSE (Direction générale à la sécurité extérieure), du président de l'époque, François Mitterrand, et du Premier ministre, Edouard Balladur- la Commission de recherche présidée par l'historien Vincent Duclert et composée de douze membres dont des enseignants du secondaire, a remis, vendredi, son volumineux rapport de plus de 1.000 pages au président de la République française. C'est ce que François Mitterrand souhaite avec le sommet de La Baule.

Dès octobre 1990, date d'une offensive du FPR (Front patriotique rwandais, ex-rébellion tutsi dirigée par Paul Kagame, devenu président du Rwanda), Paris prend fait et cause pour le régime Habyarimana. Il faut souligner que lors de la phase paroxystique du génocide, le 7 avril, la France n'est pas présente militairement au Rwanda. "Elle a réagi tardivement " avec l'opération militaro-humanitaire Turquoise entre juin et août 1994, " qui a permis de sauver de nombreuses vies, mais non celles de la très grande majorité des Tutsi du Rwanda exterminés dès les premières semaines du génocide", ajoutent-ils.

Même si les relations entre Paris et Kigali se sont détendues avec l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron en 2017, le rôle de la France au Rwanda reste un sujet explosif depuis plus de 25 ans.

La France convoque l’ambassadeur de Chine après des propos "inacceptables"
Les Européens et leurs familles seront interdits de séjour en République populaire de Chine , à Hong Kong et à Macao . Les sanctions auxquelles ils ont donné leur feu vert visent une entité et quatre hauts fonctionnaires chinois.

Macron a reçu un rapport qui accable la France — Génocide au Rwanda