Mardi, 13 Avril 2021
Dernières nouvelles
Principale » L'OMS recommande de poursuivre l'utilisation du vaccin AstraZeneca — Covid

L'OMS recommande de poursuivre l'utilisation du vaccin AstraZeneca — Covid

18 Mars 2021

Face à la polémique, les autorités sanitaires clarifient enfin leur position sur l'utilisation du vaccin AstraZeneca-Oxford.

C'est ce vaccin que le Maroc utilise principalement dans la campagne en cours. Des retraits temporaires motivés par la détection de certains cas de complications après avoir reçu le vaccin, notamment des cas graves de formation de caillots sanguins chez certaines personnes vaccinées.

Deux cas font encore l'objet d'une enquête approfondie. Lors d'une conférence de presse donnée ce mardi 16 mars, la directrice de l'Agence européenne du médicament a déclaré que l'institution "reste fermement convaincue que les avantages apportés par ce vaccin, y compris la prévention de la mort, dépassent de loin les risques que représente ce vaccin".

À ce jour, le Maroc a réceptionné 8,5 millions de doses de vaccins: 7 millions de doses du vaccin britannique AstraZeneca et 1,5 million de doses du vaccin chinois.

Le vaste plan de relance de Biden soumis au vote — États-Unis
Son montant donne le vertige: 1900 milliards de dollars américains, soit l'équivalent du PIB de l'Italie en 2020. Le texte avait été adopté par le Sénat samedi, par 50 votes contre 49. " Je ne vais pas tenter de le cacher".

Dans une note, les membres du Comité expliquent avoir reçu la notification de quatre cas d'événements thromboemboliques sur les 5.992.783 de doses de vaccin injectées depuis le début de la campagne (4.628.695 pour AstraZeneca contre 1.364.068 pour Sinopharm). Pour un autre cas, les antécédents médicaux pourraient expliquer l'événement.

"Pour les deux cas notifiés, nous avons constaté que les vaccins n'avaient pas eu d'incidence sur l'apparition des symptômes thromboemboliques". D'ordinaire, cette proportion n'est atteinte qu'en l'espace d'un an.au lieu d'un mois.La décision de suspension du vaccin de la part de l'Allemagne apparaît de fait davantage technique et scientifique que politique. Au Royaume-Uni, 35 cas ont été rapportés pour 9.700.000 doses de vaccins (0,04 pour 1000), développe le comité dans son avis.

Dans son bref communiqué, l'OMS souligne elle aussi qu'aucun lien n'est pour l'heure établi et précise que "les événements de thromboembolie sont fréquents" et que la thromboembolie veineuse est la troisième maladie cardio-vasculaire la plus fréquente.

L'OMS recommande de poursuivre l'utilisation du vaccin AstraZeneca — Covid