Samedi, 25 Septembre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Les USA accusent officiellement MBS — Affaire Khashoggi

Les USA accusent officiellement MBS — Affaire Khashoggi

27 Février 2021

"Le prince héritier d'Arabie saoudite a validé une opération à Istanbul, en Turquie, pour capturer ou tuer le journaliste Jamal Khashoggi", ont écrit les services de renseignement américains dans un rapport déclassifié à la demande du président Joe Biden alors que son prédécesseur Donald Trump l'avait gardé secret.

Le compte rendu de la Maison Blanche a déclaré que Biden "avait noté positivement" la libération du prisonnier politique Loujain al-Hathloul et de plusieurs militants saoudo-américains.

Mais son début de règne est aussi marqué par une répression contre les critiques, y compris les dignitaires religieux, les militants ainsi que les élites royales, et il a fait face à une tempête de condamnations après l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à l'intérieur du consulat du royaume à Istanbul en octobre 2018. Son corps a été découpé en morceaux et ses restes n'ont jamais été retrouvés.

Après avoir nié l'assassinat, Riyad avait fini par dire qu'il avait été commis par des agents saoudiens ayant agi seuls. À l'issue d'un procès opaque en Arabie saoudite, cinq Saoudiens ont été condamnés à mort et trois condamnés à des peines de prison, les peines capitales ont depuis été commuées.

Malgré la publication du dossier, il est difficile de savoir si les auteurs présumés - et encore moins le prince - seront sanctionnés par le gouvernement américain.

Spa a publié sur Twitter des images du prince héritier saoudien sortant de l'hôpital avec son entourage et montant en voiture.

Russie | La cour maintient l'emprisonnement de l'opposant Navalny
Selon lui, le Kremlin veut le jeter en prison pour le faire taire, après avoir échoué à le tuer en l'empoisonnant l'été dernier. Le travail des détenus, habituellement dans des ateliers de couture ou de fabrication de meubles, y est obligatoire.

Le Sénat des États-Unis, qui avait déjà eu accès aux conclusions du renseignement américain, avait aussi jugé dès 2018 que le prince était " responsable " du meurtre.

Les photos de Mike Pompeo, tout sourire, aux côtés de MBS avaient apporté de l'eau au moulin des détracteurs de la diplomatie trumpiste, accusée d'avoir couvert l'assassinat.

L'administration Trump avait émis des sanctions à l'encontre d'une douzaine de responsables saoudiens subalternes.

La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a pour sa part indiqué ce mercredi que le président Biden ne communiquerait qu'avec son homologue le roi saoudien, précisant que le rapport déclassifié sur Khashoggi était en préparation pour une publication prochainement.

Les deux dirigeants ont discuté du Yémen et des efforts pour mettre fin à la guerre là-bas, soulignant que les États-Unis continueront à fournir un soutien militaire "pour aider Arabie Saoudite défendre son territoire contre les attaques de groupes alignés sur l'Iran ".

Les USA accusent officiellement MBS — Affaire Khashoggi