Lundi, 12 Avril 2021
Dernières nouvelles
Principale » Avarie d'un Boeing 777 : renforcement des inspections pour toutes les compagnies concernées

Avarie d'un Boeing 777 : renforcement des inspections pour toutes les compagnies concernées

26 Février 2021

Aux Etats-Unis, l'autorité fédérale de régulation de l'aviation (FAA) a ordonné des inspections supplémentaires sur ces Boeing 777 motorisés par Pratt & Whitney, et l'Office national de la sécurité des transports (NTSB) enquête aussi sur l'incident.

United a déclaré qu'il avait volontairement retiré 24 Boeing 777 du service et s'attendait à ce que " seul un petit nombre de clients soit incommodé ".

Un Boeing 777-220 de la compagnie américaine United Airlines qui venait de décoller samedi de Denver (Colorado) pour Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres d'équipage avait vu son réacteur droit prendre feu et perdre son carénage, et les pilotes avaient dû faire demi-tour en urgence.

L'avion a réussi à faire demi-tour et à se poser sans encombre à Denver et l'incident n'a fait aucun blessé, a assuré la compagnie, précisant que les passagers avaient toutetois été pris en charge par des équipes de secours.

Boeing a déclaré dimanche qu'il recommandait aux compagnies aériennes de suspendre l'utilisation des 777 étant équipés du même type de moteur qui a projeté des débris sur la ville de Denver au cours du week-end, après que le régulateur américain a annoncé des inspections renforcées.

"Après avoir examiné les données disponibles et pris en compte d'autres facteurs de sécurité, la FAA a déterminé que les exploitants devaient effectuer une inspection par imagerie thermo-acoustique des grandes pales de la soufflante en titane situées à l'avant de chaque moteur", a indiqué la FAA mardi.

Le gouvernement impose un confinement partiel — Dunkerque
Si les taux d'incidence de certains départements sont dans le rouge , au niveau national, la pression hospitalière est élevée . Le rythme des décès à l'hôpital semble ralentir, à 314 mardi, contre 352 et 439 les deux mardi précédents.

Après toutes ces années de service, il est improbable qu'il s'agisse d'un problème de conception du moteur, c'est certainement quelque chose qui a à voir avec la maintenance, a-t-il dit. Personne n'a été blessé au sol. "Sur la base des informations initiales, nous avons conclu que l'intervalle entre les inspections devait être raccourci pour les pales creuses de la soufflante, qui existent uniquement sur ce type de moteur, utilisé uniquement sur des Boeing 777", a déclaré ce responsable de la FAA, alors que des responsables de la FAA ont rencontré dimanche soir des représentants de Pratt & Withney et de Boeing.

L'avion a été interdit de vol en mars 2019 après deux accidents qui avaient fait 346 morts, celui de Lion Air, en Indonésie, en octobre 2018 (189 morts) et celui d'Ethiopian Airlines, en mars 2019, en Éthiopie (157 morts).

Le spectaculaire incident du 20 février 2021 sur le 777-200 (N772UA) de la compagnie aérienne reliant Denver à l'aéroport de Honolulu, qui n'a pas fait de blessés, est un nouveau coup dur pour l'image de Boeing.

Boeing est également, comme son rival Airbus, affecté par la pandémie de Covid-19 et ses conséquences catastrophiques sur le transport aérien international. Cette crise sanitaire a entraîné l'annulation de commandes portant sur des centaines d'appareils.

Si le 777, en service depuis plus de 25 ans, "a une réputation très solide", "cet incident nous rappelle que ce sont des flottes vieillissantes", conclut Michel Merluzeau.

Avarie d'un Boeing 777 : renforcement des inspections pour toutes les compagnies concernées