Mercredi, 20 Octobre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Covid-19 : nouvelle recommandation sur la prise du vaccin - Polynésie la 1ère

Covid-19 : nouvelle recommandation sur la prise du vaccin - Polynésie la 1ère

13 Février 2021

La Haute autorité de santé (HAS) en France a recommandé, vendredi dans un nouvel avis soumis au gouvernement, de proposer une seule dose de vaccin anti-Covid-19 aux personnes "ayant déjà fait une infection" par virus. Selon l'avis publié par la Haute Autorité de Santé, les personnes guéries du Covid-19 "ont déjà élaboré à l'occasion de l'infection une mémoire immunitaire".

"Beaucoup de gens ont remarqué que les personnes qui avaient déjà été infectées, quand on les vaccinait, remontaient très très vite leurs anticorps, comme si elles avaient déjà eu une première dose de vaccin", résume l'infectiologue, citant notamment les travaux menés par la Société de pathologie infectieuse de langue française. L'autorité recommande par ailleurs d'attendre "au-delà de trois mois" après la maladie, "et de préférence six mois", avant d'injecter cette dose unique. Jeudi, 2.135.333 personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin dans l'Hexagone, dont 535.775 personnes deux doses.

Celui de Johnson & Johnson, en cours d'examen par l'Agence européenne du médicament, nécessite en revanche une seule injection.

Les personnes concernées "ne sont pas toutes prioritaires pour la vaccination mais (.) cela fait autant de doses économisées", a souligné la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec.

Ainsi, la France, où le virus à tué plus de 80.000 personnes, devient le premier pays au monde à faire une telle recommandation.

Covid-19 : nouvelle recommandation sur la prise du vaccin - Polynésie la 1ère
La Haute Autorité de Santé recommande une seule dose pour les personnes ayant déjà été infectées par la Covid-19 - Horizon radio

"La présence de symptômes persistants après une Covid-19 n'est pas une contre-indication à la vaccination". Les personnes immunodéprimées ayant été atteintes par la Covid, recevront, elles, malgré tout, les deux doses, trois mois après leur infection.

Les personnes ayant eu une infection par le SARS-CoV-2, confirmée par un test RT-PCR ou antigénique, qu'elles aient ou non développé une forme symptomatique de la Covid-19, doivent être considérées comme protégées pendant au moins 3 mois par l'immunité post-infectieuse.

Ces derniers jours, plusieurs études réalisées aux Etats-Unis et en Italie, pas encore évaluées par d'autres scientifiques, évoquaient cette solution d'une dose unique pour les ex-malades du Covid.

Le gouvernement suit généralement les avis de cet organisme. Fin janvier, il avait toutefois estimé qu'on ne pouvait pas augmenter le délai entre les deux doses de vaccin Pfizer, contrairement à la recommandation émise quelques jours plus tôt par la HAS.

Google proposera bientôt des résumés des sites dans ses résultats de recherche
Google teste actuellement un nouveau moyen d'informer ses utilisateurs sur l'essence de tel ou tel site. Indications sur la façon dont les informations ont été collectées sur le site.

Covid-19 : nouvelle recommandation sur la prise du vaccin - Polynésie la 1ère