Vendredi, 18 Juin 2021
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus : AstraZeneca réduirait de 67% la transmission du virus

Coronavirus : AstraZeneca réduirait de 67% la transmission du virus

04 Février 2021

Mardi 2 février, alors que le gouvernement se réunissait sur la question, la Haute Autorité de santé a rendu public son avis préconisant de réserver le vaccin aux moins de 65 ans. "Il manque des données pour les patients de plus de 65 ans".

Selon cette étude de l'université d'Oxford, qui doit encore être examinée par des pairs avant publication, une première dose du vaccin développé avec le suédo-britannique AstraZeneca a permis de réduire de 67% le taux de tests PCR positifs. "Même une réduction de 50% (.) aura potentiellement un impact très significatif en termes de transmission", s'est félicité Mene Pangalos, un responsable d'AstraZeneca, lors d'une conférence de presse virtuelle. Ces dernières semaines, le laboratoire AstraZeneca est dans la tourmente. A qui donc va-t-il être administré?

Cette étude, qui conforte la stratégie du gouvernement britannique d'injecter " une seule dose", explique qu'une seule injection offre un niveau élevé d'efficacité qui persiste pendant au moins 12 semaines, après lesquelles les personnes devraient recevoir leur deuxième dose.

Le gouvernement britannique compte sur la vaccination pour permettre une sortie du strict confinement en vigueur au Royaume-Uni, où l'on déplore plus de 109.000 morts du Covid-19. La Pr Le Guludec a par ailleurs annoncé qu'à part les infirmiers et des médecins, les pharmaciens et les sages-femmes pourront également procéder à la vaccination avec le produit d'AstraZeneca. "Ça va augmenter le nombre de vaccinateurs et surtout, les Français vont avoir un accès facilité à cette vaccination en proximité avec des professionnels de santé qu'ils connaissent, qui sont quasiment en bas de chez eux", relève Carine Wolf-Thal, présidente du conseil de l'Ordre des pharmaciens. Nous avons vacciné 3 millions de personnes en un mois et demi, donc nous avons l'expérience depuis maintenant plusieurs années.

L'UE annonce de nouvelles livraisons du vaccin AstraZeneca/Oxford
Et ce alors que d'autres pays comme le Royaume-Uni, mais également les États-Unis et Israël, avancent plus vite dans la vaccination.

Les personnes fragiles ou présentant des comorbidités, des antécédents allergiques ou autres sont invitées à consulter leur médecin avant toute vaccination, même si celle-ci peut ensuite être réalisée en officine. Il rejoint donc les rangs de ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna.

Contestée par ses voisins européens, la stratégie vaccinale du Royaume-Uni contre le coronavirus est confortée mercredi par une étude montrant l'efficacité du vaccin AstraZeneca/Oxford dès la première dose pour protéger de la maladie comme pour freiner sa transmission.

AstraZeneca s'est engagé à livrer deux millions et demi de doses d'ici la fin du mois, dont plus d'un million d'ici mi-février.

Coronavirus : AstraZeneca réduirait de 67% la transmission du virus