Mardi, 2 Mars 2021
Dernières nouvelles
Principale » " "Macron promet une vaccination générale " d'ici la fin de l'été " en France

" "Macron promet une vaccination générale " d'ici la fin de l'été " en France

03 Février 2021

Le chef de l'État a affirmé ce mardi soir que " compte tenu des contrats, cela signifie pour la France que pour tous les adultes qui le souhaiteront, nous serons en mesure de leur proposer un vaccin avant la fin de l'été ".

Par ailleurs, 80% des pensionnaires en Ehpad qui le souhaitent auront été vaccinés, ce qui représente 500 000 personnes. "Cet avis sera revu à la lumière de données cliniques complémentaires que nous attendons prochainement", a-t-elle souligné. Parmi ces pays figurent l'Allemagne, la Suède, la Pologne ou l'Italie.

Etaient ainsi présents des représentants de BioNTech, Pfizer, Moderna, et AstraZeneca, mais aussi de Curevac, Janssen, Valneva et Novavax, dont les vaccins n'ont pas encore été autorisés dans l'Union européenne.

La France cherche à accélérer la vaccination des personnes âgées et les doses actuellement disponibles sur le marché ne permettent pas de couvrir ce besoin dans l'immédiat.

Netflix commence à tester un minuteur de mise en veille sur Android
Vous pouvez voir que Netflix affiche même l'heure exacte à laquelle la minuteur de mise en veille se déclenchera. Dans le coin supérieur droit , les abonnés verront une icône d'horloge étiquetée comme Minuteur .

A l'issue, il a donc annoncé que quatre sites français allaient produire des vaccins anti-Covid dès fin février-début mars. Autour de la table également, des responsables de laboratoires producteurs de vaccins, des principaux sous-traitants pharmaceutiques français, européens et mondiaux ayant des sites de production basés en France, et des laboratoires vétérinaires, a précisé l'Elysée. Le pire pour eux va arriver: un vaccin cubain en licence libre! Les 816 d'entre elles ont été prises en charge au cours des dernières 24 heures.

Le nombre de patients hospitalisés et en réanimation reste élevé (au niveau de 27.000 et 3.000 respectivement), mais une légère baisse est pourtant observée par rapport au bilan de vendredi, selon les chiffres fournis par Santé publique France. En Ile-de-France, "on était plutôt aux alentours de 6% le 7 janvier (de présence des variants dans la totalité des cas) et on est monté à 15/20% la semaine dernière", s'est alarmé le président de la commission médicale de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) Rémi Salomon, sur franceinfo.

Les marges sont toujours réduites à l'hôpital, avec 28.029 patients Covid-19 dans tout le pays, chiffre qui se rapproche des pics des deux précédentes vagues (32.000 et 33.000), et 3.270 patients en réa (4.900 à l'automne, 7.000 au printemps). Plus de 77.000 malades du Covid sont décédés en France depuis le début de l'épidémie.