Lundi, 1 Mars 2021
Dernières nouvelles
Principale » Israël livre 2.000 vaccins à la Palestine — Coronavirus

Israël livre 2.000 vaccins à la Palestine — Coronavirus

03 Février 2021

Le bureau du ministre israélien de la Défense Benny Gantz a confirmé dimanche que l'État juif allait transférer 5000 doses du vaccin contre le coronavirus aux Palestiniens.

Israël est le leader mondial dans le déploiement de ses vaccins Covid-19, avec plus de trois millions de ses 9,3 millions d'habitants ayant déjà reçu au moins une dose. Meshulam Dovid Soloveitchik, décédé à l'âge de 99 ans.

"Même si la quantité de vaccins reçue ne nous permet de vacciner que 1.000 personnes (une personne devant recevoir deux doses, NDLR), nous commençons avec ceux qui sont en première ligne avec les patients, en attendant le reste des vaccins", a indiqué mardi à l'AFP Ali Abed Rabbo, directeur général du ministère de la Santé palestinien.

L'Autorité palestinienne a annoncé le 11 janvier avoir signé quatre contrats d'achat de vaccins anticoronavirus, dont le russe Spoutnik V, approuvé en urgence.

L'Autorité palestinienne (AP) a débuté mardi la vaccination en Cisjordanie auprès du personnel médical, après avoir reçu 2 000 vaccins d'Israël, ont indiqué à l'AFP des sources médicales.

"Ces 5 000 doses (israéliennes) ne nous aideront pas, elles ne permettront (d'immuniser) que 2 500 personnes".

Sénégal-Bilan-Covid : Sept (7) décès annoncés ce mercredi
Les cas positifs sont répartis comme suit: 96 cas contacts, aucun cas importé et 189 cas issus de la transmission communautaire. Les services du ministère d'indiquer que 60 cas graves sont toujours pris en charge dans les services de réanimation.

Israël, actuellement le premier pays en matière de vaccination contre le Covid-19, a finalement accepté de livrer certains vaccins aux Palestiniens.

" Nous allons fournir 5.000 vaccins aux équipes médicales de l'Autorité palestinienne", a précisé dimanche un porte parole du ministère israélien de la Défense. Et l'immunité collective israélienne ne pourra, en théorie, pas avoir lieu, avant que la plupart des Palestiniens soient vaccinés.

"Tous les pouvoirs et les responsabilités concernant la médecine et la santé, incluant les vaccinations contre les épidémies sont transférés aux Palestiniens", dit-il en évoquant l'article 17, de la 3e annexe de l'accord d'Oslo II.

Une annonce qui arrive quelques semaines après que l'Organisation de Libération de Palestine ait exhorté Israël de vacciner les prisonniers palestiniens - ce qui a été fait depuis - et de fournir des vaccins aux 5 millions de Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza.

Mais les deux parties sont néanmoins "obligées de coopérer et d'échanger des informations", assure Alan Baker, aujourd'hui chercheur au Jerusalem Center for public affairs, un centre d'analyse.

Le ministère palestinien de la Santé a officiellement recensé environ 108 300 personnes contaminées par le virus dont 1 325 décès, en Cisjordanie, où vivent 2,8 millions de Palestiniens.

Israël livre 2.000 vaccins à la Palestine — Coronavirus