Lundi, 1 Mars 2021
Dernières nouvelles
Principale » Coronavirus: L'Algérie discute avec Moscou pour produire le vaccin russe

Coronavirus: L'Algérie discute avec Moscou pour produire le vaccin russe

03 Février 2021

Cela s'est fait à la polyclinique "les Sources" (hauteurs d'Alger) avec la vaccination du Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

A cette occasion, les Algériens ont été rassurés quant à la quantité des doses du vaccin contre la Covid-19 que notre pays compte importer.

Selon Djamel Fourar, l'opération se poursuivra tout au long de l'année et touchera 80% de la population.

Emmanuel Macron veut "mobiliser tous les laboratoires" — Vaccin
Par ailleurs, 80% des pensionnaires en Ehpad qui le souhaitent auront été vaccinés, ce qui représente 500 000 personnes. Il s'agit pour Delpharm du vaccin Pfizer-BioNTech, pour Recipharm du vaccin Moderna et pour Fareva du vaccin CureVac.

Ce premier lot du vaccin Astra Zeneca est le second, après le lot du vaccin russe Spoutnik V, commandé dans le cadre de la stratégie de l'Algérie visant à lutter contre l'épidémie de la Covid-19. La Tunisie a exprimé son intérêt pour le Spoutnik V pour la première fois au début de janvier 2021. Le Dr. Djamel Fourar a insisté sur quelles points: C'est un vaccin sûr et il n'y a pas d'effets secondaires; la vaccination n'est pas limitée dans le temps; c'est le seul remède contre la Covid-19 mais il ne faut pas abandonner les mesures préventives, surtout le port du masque qui reste de vigueur même après la vaccination. La vaccination doit être accessible en priorité au personnel médical, aux personnes âgées ainsi qu'aux patients atteints de maladies chroniques, avant de s'étendre dès dimanche aux personnels de sécurité et de la Protection civile, au secteur de l'enseignement, aux imams, aux responsables politiques et aux journalistes.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, s'est fait vacciner dimanche à Alger dans la foulée du lancement samedi de la campagne de vaccination contre le nouveau coronavirus (Covid-19), entamée symboliquement à partir de la wilaya Blida, premier foyer national de la pandémie. "La santé du citoyen algérien est inestimable comme l'a avancé le président de la République".

Selon le ministère de la Santé, cette approbation contribuera à accélérer les livraisons du vaccin russe à la république. Les coordonnés (Numéro de téléphone, adresses), des personnes ayant reçu la première dose de vaccin anti-Covid-19, sont notées, et elles seront recontactées après 21 jours, pour recevoir leur deuxième dose. Les premières personnes vaccinées ont déclaré leur satisfaction.

Coronavirus: L'Algérie discute avec Moscou pour produire le vaccin russe