Vendredi, 5 Mars 2021
Dernières nouvelles
Principale » Olivier Véran refuse d’allonger le délai entre deux doses — Vaccin anti-Covid

Olivier Véran refuse d’allonger le délai entre deux doses — Vaccin anti-Covid

28 Janvier 2021

Pour vacciner plus de monde, la Haute autorité de santé recommandait, comme l'OMS, un délai de six semaines pour la deuxième dose.

L'Agence du médicament (ANSM) avait elle aussi jugé le 7 janvier qu'allonger l'intervalle à 6 semaines pouvait "être envisagé". Les deux fabricants autorisés - Pfizer et Moderna - ont livré à ce jour deux fois plus de doses environ que celles administrées.

"Nous sommes face à une part d'inconnu, je fais le choix de la sécurité des données validées", s'est justifié le ministre, assurant que la question était "légitime" mais qu'un report n'aurait in fine qu'un "impact mineur sur le rythme des vaccinations".

"Nous n'avons aucune information disponible sur l'efficacité dans la durée d'une première dose", a aussi souligné l'immunologue.

OFFICIEL: Martin Odegaard est un Gunner
Odegaard espère pouvoir se relancer à l'Emirates Stadium comme il a pu le faire du côté de la Real Sociedad la saison dernière. De tout du club et de la manière dont le manager veut jouer, je pense que c'est un club qui me convient vraiment bien.

"En février, il faudra assurer le rappel des personnes primo-vaccinées en janvier" et donc "le nombre de personnes qui recevront une première injection en février sera plus faible qu'en janvier", a relevé Olivier Véran.

"Personnellement je ne suis pas pour l'agrandissement de ce délai", avait justement déclaré dimanche l'infectiologue Karine Lacombe. Selon des données préliminaires publiées en Israël, "chez les sujets âgés de plus de 60 ans, la protection contre la survenue d'un Covid dans la période entre la première et la seconde dose n'est que de 33%", ce qui constitue une "déception", a-t-il ajouté. "Après une seule dose, on n'a pas atteint un niveau de protection suffisant pour ne pas être infecté, et si on espace trop les doses, il se peut qu'on n'atteigne jamais ce niveau suffisant d'anticorps pour être protégés", avait-elle expliqué au Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro.

Les délais pour obtenir un rendez-vous ne cessant de s'allonger, Salam Moubarak, docteur à l'Institut national des sciences appliquées de Lyon et son collègue Maciej Kowalski de la start-up Omni Calculator, ont mis au point "calculateur de queue" gratuit. Certains pays, comme le Royaume-Uni ou le Québec, ont choisi un délai de douze semaines.

Olivier Véran refuse d’allonger le délai entre deux doses — Vaccin anti-Covid