Vendredi, 26 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » Biden annule une autre décision de Trump — Transgenres dans l’armée

Biden annule une autre décision de Trump — Transgenres dans l’armée

26 Janvier 2021

Emmanuel Macron avait salué mercredi, jour de l'investiture de Joe Biden, la décision de Washington de réintégrer l'accord de Paris sur le climat et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), signalant son retour dans les institutions multilatérales après quatre années d'unilatéralisme forcené sous la présidence de Donald Trump.

L'entourage du président français a noté que cette conversation amicale et de travail, s'est tenue en anglais durant une heure. L'Elysée évoque encore "la volonté d'agir ensemble pour la paix et la stabilité au Proche et Moyen-Orient, en particulier sur le dossier nucléaire iranien et la situation au Liban".

Le nouveau président des Etats-Unis, Joe Biden, envisage de remplacer l'intégralité de la flotte fédérale de véhicules... par des voitures électriques.

" Sur les conseils de l'équipe médicale du gouvernement, le président Biden a décidé de maintenir les restrictions déjà en place pour la zone Schengen, le Royaume Uni, la République d'Irlande et le Brésil", a annoncé la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki lors d'un point de presse. Au-delà de cet accord l'Élysée ajouter que les deux administrations vont "travailler ensemble sur les priorités partagées en politique étrangère, notamment sur la Chine, le Moyen-Orient, la Russie et le Sahel ". Une décision qui leur avait été formellement interdite par Donald Trump. Une promesse qui devrait permettre la création de plus d'un million d'emplois dans l'industrie automobile américaine, tout en accélérant le développement de l'industrie électrique.

L'Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin, pas assez efficace — Coronavirus
Raison: selon les premiers essais effectués, ce vaccin est moins efficace qu'espéré. Les résultats complets sont attendus au cours du premier trimestre.

La dirigeante, qui doit quitter la chancellerie après les élections législatives du 26 septembre, a indiqué à Joe Biden que l'Allemagne était prête " à prendre ses responsabilités pour faire face aux défis internationaux avec les partenaires européens et transatlantiques", a précisé Steffen Seibert dans un court communiqué.

Depuis qu'il est devenu président des États-Unis, Joe Biden ne cesse de revenir sur les mesures précédemment prises par Donald Trump. Mais Emmanuel Macron, arrivé au pouvoir en 2017, n'a jamais rencontré Joe Biden qui a été le vice-président de Barack Obama entre 2009 et 2017.

Par ailleurs, l'Elysée a noté que le chef de l'Etat Français a été "sensible" à la référence aux origines françaises de Joe Biden.

Biden annule une autre décision de Trump — Transgenres dans l’armée