Mardi, 2 Mars 2021
Dernières nouvelles
Principale » L'Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin, pas assez efficace — Coronavirus

L'Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin, pas assez efficace — Coronavirus

25 Janvier 2021

Le lundi 25 janvier 2020, l'Institut Pasteur a annoncé qu'il mettait fin au développement de son principal projet de vaccin contre le Covid-19.

Et de conclure que la décision prise "ne remet pas non plus en cause la poursuite des autres projets de recherche vaccinale menés en partenariat avec Themis/Merck-MSD, basés sur l'utilisation du virus du vaccin contre la rougeole".

La décision de ne pas poursuivre le développement du candidat vaccin basé sur le vaccin contre la rougeole fait suite à l'examen des résultats intermédiaires obtenus dans le cadre d'essais de phase I, engagés depuis août dernier, a souligné l'Institut.

De son côté, le laboratoire américain Merck a décidé d'interrompre le travail sur un autre potentiel vaccin contre le Covid-19 en plus de celui de Pasteur, estimant que les deux candidats n'étaient pas plus efficaces que ceux développés par d'autres sociétés. La conception et la distribution de ce vaccin avait été faite en collaboration avec le laboratoire pharmaceutique MSD (nom du groupe américain Merck hors des Etats-Unis et du Canada).

Gérard Louvin, producteur de télévision, accusé d'inceste par son neveu
Trois semaines après sa sortie, le livre de Camille Kouchner , " La familia grande ", continue de faire la une des médias.

Dans son communiqué, l'Institue a révélé que "dans les études de première administration chez l'homme, le candidat-vaccin a été bien toléré, mais les réponses immunitaires induites se sont avérées inférieures à celles observées chez les personnes guéries d'une infection naturelle ainsi qu'à celles observées avec les vaccins autorisés contre le SARS-CoV-2/Covid-19". Le laboratoire avait racheté la société de biotechnologie autrichienne Themis, avec laquelle Pasteur travaille depuis plusieurs années sur l'élaboration de différents vaccins. "Le second est un candidat vaccin à ADN", a indiqué Pasteur.

Toutefois, le scientifique se montre plutôt pessimiste: "Le vaccin Sanofi-Pasteur est une protéine recombinante qui ne devait pas arriver avant la fin du deuxième semestre".

Ces deux projets "sont aujourd'hui en phase préclinique". Les résultats complets sont attendus au cours du premier trimestre. Raison: selon les premiers essais effectués, ce vaccin est moins efficace qu'espéré.

L'Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin, pas assez efficace — Coronavirus