Vendredi, 26 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » Qui est Amanda Gorman, la poétesse qui a rendu l'espoir à l'Amérique?

Qui est Amanda Gorman, la poétesse qui a rendu l'espoir à l'Amérique?

24 Janvier 2021

Pourquoi c'est inspirant. Contactée à la fin du mois dernier pour écrire un poème sur l'unité des États-Unis, Amanda Gorman a déclaré avoir eu du mal à avancer ce texte jusqu'à ce que l'insurrection du Capitole le 6 janvier lui donne l'élan nécessaire.

Selon la presse américaine, le nom d'Amanda Gorman a été soufflé aux organisateurs de la cérémonie par Jill Biden, l'épouse du 46e président, qui avait assisté à une de ses lectures.

Cet effort a presque réussi, mais si la démocratie peut-être par instant retardée, elle ne peut pas être définitivement supprimée, a-t-elle déclaré mercredi dans son poème. En effet, dans sa jeunesse, tout comme Joe Biden, elle a été confrontée à un trouble de la parole.

Son poème, "The Hill We Climb" (La colline que nous gravissons), est une nouvelle composition dont elle espère qu'elle "parlera au moment présent" et "rendra justice à cette époque". "Car si notre regard est tourné vers l'avenir, l'Histoire a le sien sur nous". Née à Los Angeles, Amanda et sa sœur jumelle Gabrielle ont été élevées par une mère célibataire, professeure d'anglais au collège public. Son objectif est déjà formulé: se présenter à la magistrature suprême en 2036.

Covid-19 : ce que l'on sait des clusters à l'hôpital de Dieppe
Sur l'ensemble du GHT constitué de sept établissements, 176 personnels et 173 patients sont testés positifs au coronavirus . Malgré cela, l'hôpital à déjà déprogrammé près de 40% des opérations chirurgicales non urgentes.

Dans d'autres écrits, Gorman a honoré ses ancêtres, reconnu et se délecter de sa propre vulnérabilité ("Glorieuse dans ma fragmentation", a-t-elle écrit) et affronté des problèmes sociaux. À 16 ans, elle est lauréate du premier concours national des jeunes poètes. Une jeune femme de 22 ans, poétesse afro-américaine qui a déclamé des vers célébrant une " Amérique Unie", ce mercredi. Avec le poème "The Gathering Place" (Le lieu de rassemblement, en français), elle devient la première lauréate de la version nationale du "Youth Poet Laureate" en 2017. Brillante, elle rejoint les bancs de Harvard où elle étudie la sociologie, sans perdre de vue son goût pour la poésie.

Née à Los Angeles en 1998, Gorman avait un défaut d'élocution dans son enfance - une affliction qu'elle partage avec le nouveau président des États-Unis.

Mercredi 20 janvier, elle a rejoint la petite poignée de poètes invités dans le passé à lire durant des cérémonies d'investiture présidentielle - Robert Frost (John F. Kennedy en 1961), Maya Angelou (Bill Clinton en 1993), Miller Williams (Bill Clinton en 1997), Elizabeth Alexander (Barack Obama en 1999) et Richard Blanco (Barack Obama en 2013). Interrogée par le quotidien The New York Times, Amanda Gorma, explique qu'elle a d'abord eu du mal à écrire le poème.

Elle n'a effectivement pas manqué de faire état de la fragilité du pays. Il y a toujours de la lumière si nous sommes assez courageux pour la voir. Mais elle aussi estimé dans son poème que la "nation n'est pas brisée, simplement inachevée" et rassuré avec sagesse: "Même lorsque nous pleurions, nous grandissions".

Qui est Amanda Gorman, la poétesse qui a rendu l'espoir à l'Amérique?