Dimanche, 28 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » COVID-19: 23 décès liés au vaccin Pfizer en Norvège

COVID-19: 23 décès liés au vaccin Pfizer en Norvège

19 Janvier 2021

"La Commission européenne et, par son intermédiaire, les Etats membres de l'UE ont été informés que Pfizer ne serait pas en mesure de respecter pleinement les quantités de livraison promises pour les trois à quatre prochaines semaines en raison de rénovations à l'usine de Puurs (en Belgique, ndlr)", expliquait, dans un communiqué diffusé vendredi, le ministère allemand de la Santé sans préciser sur quelle quantité de doses vont porter ces retards. Cela afin de garantir le rythme des livraisons.

Le laboratoire confirme, peu après, le ralentissement de ses livraisons dans le but d'augmenter la cadence de production pour les semaines à venir.

A la date du 14 janvier, la Norvège a signalé 23 décès liés à la vaccination.

Il se défend aussi de devoir se plier aux nécessitées réglementaires en matière d'approbations supplémentaires.

"Nous rattraperons à la fin du premier trimestre le retard de cette semaine".

Selon l'Institut de santé publique, même les effets secondaires relativement légers du vaccin peuvent avoir des conséquences graves pour les personnes les plus fragiles.

Jean-Michel Aulas s'interroge sur l'arbitrage — OL-Metz
Au terme de la rencontre, Rudi Garcia n'a pas pu s'empêcher de se plaindre de l'arbitrage concernant le but refusé de Toko Ekambi. On pensait avoir marqué avec le but de Karl, mais il a été étonnamment refusé.

Face à cette vague de réactions négatives, Pfizer est revenu sur sa première annonce.

Il convient de rappeler que la Norvège avait lancé sa campagne de vaccination le 27 décembre passé, et plus de 30000 personnes ont reçu le vaccin contre le Coronavirus développé par Pfizer ou Moderna. Mais, dans le même temps, a expliqué le Dr Yang, des substances toxiques peuvent aussi être développées tout au long du processus de vaccination par ARNm, ce qui fait que la sécurité de ces vaccins ne peut pas être pleinement assurée.

" C'est un retard temporaire, et nous pensons toujours obtenir suffisamment de vaccins pour que tous ceux qui le souhaitent puissent être vaccinés d'ici fin septembre 2021", a déclaré la ministre des Services publics et de l'Approvisionnement Anita Anand.

Ce samedi 16 janvier, l'agence norvégienne des médicaments a démontré avoir établi un lien entre 13 décès survenu en Norvège et les effets secondaires du vaccin.

Outre la question des quantités disponibles, le déploiement de la vaccination contre le Covid-19 bute dans le monde entier sur d'autres obstacles comme les difficultés logistiques et de stockage, les pesanteurs administratives ou la méfiance de la population.

COVID-19: 23 décès liés au vaccin Pfizer en Norvège