Mardi, 13 Avril 2021
Dernières nouvelles
Principale » Faut-il s'inquiéter des retards de livraison en Europe — Vaccin Pfizer

Faut-il s'inquiéter des retards de livraison en Europe — Vaccin Pfizer

16 Janvier 2021

En cause: des modifications à effectuer dans la chaîne de production de l'usine belge de Puurs, lesquelles "nécessitent des approbations réglementaires supplémentaires", a expliqué le groupe américain.

La Commission européenne et, par son intermédiaire, les États membres de l'UE ont été informés que Pfizer ne serait pas en mesure de respecter pleinement les quantités de livraison promises pour les trois à quatre prochaines semaines en raison de rénovations à l'usine de Puurs, en Belgique, peut-on y lire.

Faute de capacité de production suffisante, les autorités norvégiennes ont annoncé vendredi que le laboratoire américain Pfizer allait ralentir les livraisons de son vaccin le temps de procéder à des ajustements.

Pfizer a confirmé qu'il y aurait " un impact temporaire sur les envois " jusqu'à début février.

Vaccination : Pfizer annonce des retards de livraison pour l’Union européenne dans les semaines à venir
Vaccin Pfizer : les livraisons pour l’UE retardées pour "3 à 4 semaines"

L'entreprise rappelle avoir pour nouvel objectif de produire 2 milliards de doses de ce vaccin en 2021, contre 1,3 milliard auparavant.

Malgré ces annonces de retards de livraisons, la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, se veut rassurante: " J'ai immédiatement appelé le directeur-général de Pfizer (...), il m'a assuré que toutes les doses garanties pour le premier trimestre (à destination de pays de l'UE) seront bien livrées au premier trimestre ". La révision du calendrier interviendra "dès que la France connaîtra exactement le niveau des futures livraisons", a précisé l'exécutif, en affirmant toutefois que la France avait "anticipé d'éventuels retards" dans sa gestion des livraisons.

Dans une lettre commune, les ministres du Danemark, de l'Estonie, de la Finlande, de la Lituanie, de la Lettonie et de la Suède dénoncent une situation inacceptable portant préjudice à la crédibilité du processus de vaccination. Elles pourront être administrées au personnel de plusieurs hôpitaux " hubs " en Belgique la semaine prochaine, alors qu'un troisième vaccin (celui d'AstraZeneca) pourrait être autorisé sur le marché européen fin janvier.

Selon Geir Bukholm, un de ses hauts responsables, le FHI a été notifié de cette baisse de régime vendredi matin. "Nous (.) avons maintenant la possibilité de compenser la réduction des livraisons grâce au stock d'urgence que nous avons en Norvège", a dit M. Bukholm, cité dans le communiqué. "Certains se sont vu donner comme date limite le 8 février 2021, d'autres n'ont eu aucune information sur la durée de la baisse prévue des livraisons", déplorent de leur côté les six pays Baltes et Scandinaves de l'UE. Comme bon nombre de pays européens, Oslo a commencé la campagne de vaccination avec le vaccin Pfizer/BioNTech le 27 décembre et a injecté le premier vaccin du rival Moderna vendredi. Jeudi, 42.003 personnes avaient été vaccinées contre le Covid dans le pays, soit 0,78% de la population.

Real Madrid : le futur club de Jovic confirme son transfert
Un surprenant retour, qui aurait des allures de pas en arrière, qui a été justifié par le directeur sportif du club Fredi Bobic . Devenu indésirable sous Zinedine Zidane, le buteur serbe était annoncé en Bundesliga par le média allemand.

Faut-il s'inquiéter des retards de livraison en Europe — Vaccin Pfizer