Mardi, 19 Octobre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Les États-Unis imposent des sanctions drastiques à la Turquie

Les États-Unis imposent des sanctions drastiques à la Turquie

15 Décembre 2020

Le ministre iranien des Affaires étrangères a fermement condamné mardi les sanctions américaines contre la Turquie imposées par Washington pour l'acquisition par Ankara du système de défense aérienne russe S-400, évoquant un " mépris du droit international ".

Après des mois d'atermoiements, les États-Unis ont annoncé, lundi 14 décembre, des sanctions contre la Turquie pour avoir fait l'acquisition du système de défense aérienne russe S-400, tout en laissant la porte ouverte au dialogue avec Ankara. Invoquant une loi adoptée en 2017 par le Congrès pour " contrer les adversaires de l'Amérique à travers les sanctions " (Caatsa), Washington interdit désormais l'attribution de tout permis d'exportation d'armes à l'agence gouvernementale turque concernée.

"Les mesures prises aujourd'hui signalent clairement que les États-Unis (.) ne tolèreront pas de transactions significatives avec les secteurs russes de la défense et du renseignement", a précisé le secrétaire d'État dans un communiqué.

Shia LaBeouf poursuivi pour violences conjugales par son ex-compagne FKA Twigs
La plainte, en libre accès , décrit des mois de souffrances sexuelles , psychologiques et physiques entre 2018 et 2019. Si la chanteuse britannique médiatise aujourd'hui sa plainte, c'est pour faire lumière sur le harcèlement moral.

Lors d'un discours prononcé juste avant l'annonce lundi de la décision américaine, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a exprimé sa " tristesse " de voir " les discours sur les sanctions " se prévaloir aux États-Unis et au sein de l'Union européenne.

Pour rappel, ce n'est pas la première fois que les Etats-Unis prennent des mesures punitives contre la Turquie, après que celle-ci ait acheté le système de défense antimissile aérien russe S-400. Système de défense antiaérienne dernier cri et l'un des fleurons de l'industrie militaire russe, les S-400 sont incompatibles avec les systèmes de l'Otan dont la Turquie est membre. En effet, le gouvernement américain avait retiré la Turquie de son programme d'avion de guerre moderne F-35. Il a exhorté la Turquie à régler ce problème en coordination avec les États-Unis, ajoutant qu'Ankara était un allié et un partenaire de sécurité important pour les États-Unis.

De leur côté, la Turquie et la Russie ont dénoncé ces sanctions.

Les États-Unis imposent des sanctions drastiques à la Turquie