Lundi, 25 Janvier 2021
Dernières nouvelles
Principale » Assises de Saintes, 15 ans de réclusion requis pour Joël Le Scouarnec

Assises de Saintes, 15 ans de réclusion requis pour Joël Le Scouarnec

04 Décembre 2020

"C'est la première fois qu'il reconnaît des pénétrations, c'est un vrai soulagement pour les victimes", "une avancée énorme", a indiqué Me Delphine Driguez, l'avocate des deux nièces Helena* et Aurélie*, âgées aujourd'hui de 30 et 35 ans, au sortir de leur confrontation avec l'accusé. " Tout ce qu'elles disent est vrai ", a lancé l'accusé depuis son box, selon plusieurs avocats qui ajoutent que l'accusé a " pleuré ".

Il était pourtant apparu "froid" et "fermé" au début de l'audience lundi, selon plusieurs acteurs du procès, mais l'ex-chirurgien a semblé fendre "l'armure" ce mercredi, veille attendue du verdict.

Durant le procès ouvert lundi 30 novembre 2020, Joël Le Scouarnec a reconnu des faits de viols, mais au compte-gouttes, oscillant, selon des avocats de parties civiles, entre "amnésie " et "aveux stratégiques " pour ce premier volet d'une affaire de pédophilie hors normes sur 30 ans. Jusqu'ici, il reconnaissait des agressions sexuelles mais avait toujours nié les faits de viols, punissables de 20 ans de réclusion criminelle. Depuis octobre, Joël Le Scouarnec est également mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur 312 victimes potentielles, identifiées grâce à ses carnets retrouvés lors des perquisitions à son domiciles de Jonzac (Charentes-Maritime). "Il ne conteste pas avoir agressé ses nièces, avoir eu un comportement déviant sexuellement envers sa voisine", qui avait dénoncé des faits d'exhibition sexuelle puis une pénétration digitale, " en revanche il conteste une autre partie des faits", ceux de viol".

Vaccin : des priorités préconisées
Cette étape sera beaucoup plus massive: il s'agira de vacciner 13,7 millions de personnes âgées et 1,2 million de professionnels. L'exécutif va se baser sur les recommandations de la Haute Autorité de Santé , dévoilées ce lundi.

"C'est une avancée énorme, mais néanmoins il y avait tout dans le dossier, donc c'était difficile de nier", poursuit l'avocate.

L'ex-chirurgien Joël Le Scouarnec, 70 ans, a été condamné ce jeudi 3 décembre à 15 ans de réclusion criminelle au terme de son procès à huis clos aux assises de Saintes (Charente-Maritime) pour abus sexuels sur quatre mineures. C'est cette fillette qui, en dénonçant ce voisin, avait permis l'arrestation de Le Scouarnec en mai 2017. Il a reconnu certains faits. En parallèle, l'accusé a été interrogé sur sa personnalité et sur les faits qui lui sont reprochés.

Pour Lucie*, Me Satta espérait mercredi de l'accusé "le même courage" pour passer aux aveux mais se montrait prudente: "On a une façade qui commence à s'effondrer, mais pas totalement". Le conseil de l'accusé, Me Thibaut Kurzawa, va désormais plaider pour son client, qui aura la parole en dernier avant que la cour d'assises ne se retire pour délibérer. "Il a clairement reconnu les viols sur les victimes qui étaient présentes aujourd'hui à l'audience, les prescrites et non prescrites", dont ses deux nièces, les filles de sa sœur, a-t-elle précisé.

Assises de Saintes, 15 ans de réclusion requis pour Joël Le Scouarnec