Dimanche, 28 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » Kaboré devrait négocier pour former sa majorité — Burkina

Kaboré devrait négocier pour former sa majorité — Burkina

30 Novembre 2020

Selon la Céni, le Corps électoral a été ramené de 6'490'662 à 5'893'400 en raison de la non-ouverture de quelque 1300 bureaux de vote à cause de l'insécurité liée aux groupes djihadistes.

Le Président Roch Marc Christian Kaboré a en effet remporté ce scrutin avec un score sans appel de 57,87% des suffrages exprimés.

D'autres petits partis, comme l'Union pour la renaissance/Parti sankariste (Unir/PS) avec ses 5 sièges, le RPI (3 sièges) et le PDC (3 sièges) pourraient venir en renfort, mais sans certitudes.

Son rival, Zéphirin Diabré, a récolté 12,46% des suffrages.

Fortnite Crew: The Battle Royale sera bientôt disponible sur abonnement
Un pack d'équipage mensuel: chaque mois, vous recevez un nouveau pack de tenues réservé aux membres d'équipage. Vous pouvez voir la bande-annonce en bas de l'article.

CDP, Eddie Komboïgo, candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), obtient 15,48 %. Ce dernier est le candidat du parti de l'ex-président Blaise Compaoré, dont le régime fait l'objet d'une nostalgie croissante.

"Je salue la démarche républicaine" des candidats "venus me féliciter". Quant au mouvement Agir ensemble, qui a soutenu la candidature de Kadré Desiré Ouedraogo à la présidentielle, il obtient deux sièges de députés.

M. Kaboré a tenu un discours rassembleur dès l'annonce de sa victoire, lançant des appels du pied à l'opposition. "Mais cela ne doit pas nous détourner du fait que nous sommes tous des Burkinabè aspirant à construire ensemble un Burkina Faso meilleur pour l'ensemble des populations", a-t-il dit, promettant une "concertation permanente" et "d'être le président de tous les Burkinabè, sans exception". Le parti du président Kaboré devra donc travailler à consolider son alliance avec les autres partis membres de l'alliance présidentielle.

Le Conseil constitutionnel statue et proclame les résultats définitifs dans les quinze jours qui suivent l'expiration du délai imparti pour les recours. Au moins cinq supplétifs civils des forces de sécurité dans ont été tués mardi lors d'une attaque dans le nord du pays. Des pans entiers du territoire échappent au contrôle de l'Etat.

Kaboré devrait négocier pour former sa majorité — Burkina