Mercredi, 27 Janvier 2021
Dernières nouvelles
Principale » Journaliste de Brut frappé par un policier : une enquête pour "violences" ouverte

Journaliste de Brut frappé par un policier : une enquête pour "violences" ouverte

27 Novembre 2020

Les images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des forces de l'ordre en roue libre, frappant des exilés et leurs soutiens - citoyens, élus, avocats. Il se relève rapidement pour repartir en courant.

Selon le journaliste de Brut, qui a commenté ces images sur Twitter, c'est la "troisième fois" que le "même policier" s'en prenait à lui dans "la soirée" de lundi: "Pris à la gorge la première fois, violemment projeté la seconde fois.et ça. c'est vraiment dur ce soir.", a-t-il écrit.

Après l'ouverture d'une enquête suite au croche-pied fait à un migrant par un policier, une enquête a également été ouverte pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique" contre le journaliste Rémy Buisine lors de l'évacuation mouvementée d'un camp à Paris. "Ça a dérapé totalement ", a estimé mardi matin Rémy Buisine sur Europe 1.

PSG-Bordeaux : Icardi sur le chemin du retour
Le PSG pourrait faire sans ses deux internationaux brésiliens, samedi à l'occasion de son match de championnat contre Bordeaux . Espérons qu'il y aura donc de bonnes nouvelles. - Marquinhos est ménagé pendant 48h suite à une petite alerte aux adducteurs.

Les policiers dispersaient une manifestation après l'évacuation sans ménagement d'un campement de fortune de migrants en errance place de la République, en plein centre de la capitale française.

Sur fond de tensions, la soirée se poursuit: les forces de l'ordre s'emparent des tentes avant de les ranger dans des camions. Plusieurs associations, parmi lesquelles Médecins du monde et le Secours catholique, ont fait part de leur intention de saisir cette instance.

"Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur s'était ému la veille sur Twitter d'" images choquantes " de ce démantèlement et avait demandé un " rapport circonstancié au préfet de police de Paris " Didier Lallement, qui lui avait proposé " la saisine de l'IGPN sur plusieurs faits inacceptables ".

Journaliste de Brut frappé par un policier : une enquête pour