Lundi, 25 Janvier 2021
Dernières nouvelles
Principale » Erreur lors de l'étude préliminaire du vaccin AstraZeneca : Quid de l'efficacité ?

Erreur lors de l'étude préliminaire du vaccin AstraZeneca : Quid de l'efficacité ?

27 Novembre 2020

Des résultats inexacts à en croire les dernières déclarations du laboratoire.

Les données montrent que dans l'ensemble, ce vaccin aurait une efficacité de 70 %, ce qui est excellent, mais pourrait même atteindre une protection de 90 % en modifiant légèrement le protocole d'administration, avec une dose réduite du vaccin lors de la première administration.

Le Serum Institute avait conclu en août un accord avec l'Alliance pour les vaccins (Gavi) pour produire jusqu'à 100 millions de doses de deux vaccins potentiels, l'un développé par AstraZeneca et l'autre par la société de biotechnologie américaine Novavax.

Ces résultats semblent pour l'heure moins probants que ceux de ses concurrents Pfizer/BioNTech ou Moderna, dont l'efficacité dépasse les 90%, mais la formule britannique a l'avantage d'utiliser une technologie plus traditionnelle, rendant son futur vaccin moins coûteux et plus facile à stocker. Près de 9.000 autres candidats ont reçu deux doses complètes, l'efficacité du vaccin tombe ici à 62%.

Pied est content pour David — Lille
L'international turc, lancé à la limite du hors-jeu par Jonathan Bamba, trompe Paul Nardi du pied gauche (1-0, 29e). Araujo inscrit le 3è but de Lille , sur une passe décisive de Yazici à la 57è minute du match.

Pour compliquer davantage les choses, personne dans le groupe à faible dose n'avait plus de 55 ans, ce qui n'était pas le cas pour le groupe à dose complète.

Les résultats partiels annoncés lundi proviennent de grandes études en cours au Royaume-Uni et au Brésil visant à déterminer la dose optimale de vaccin, ainsi qu'à examiner la sécurité et l'efficacité. L'entreprise pharmaceutique a depuis révélé que ce dosage, soit une demi-dose avant une dose complète, avait été testé en raison d'une erreur d'un partenaire de l'essai.

Dans une déclaration à la presse, Sarah Gilbert, professeur de vaccinologie et directrice de l'équipe à l'université d'Oxford, a déclaré qu'ils vont "mener une enquête détaillée pour comprendre exactement pourquoi nous obtenons une meilleure efficacité avec une demi-dose". Quand il s'agit de faciliter une réponse immunitaire optimale, plus n'est pas nécessairement mieux, comme cet essai l'a si magnifiquement révélé, même s'il n'était pas délibéré. Prochainement, les détails des résultats seront publiés officiellement et communiqués aux experts de la santé britanniques afin qu'ils décident d'autoriser, ou non, la distribution de ce vaccin.

Erreur lors de l'étude préliminaire du vaccin AstraZeneca : Quid de l'efficacité ?