Lundi, 25 Janvier 2021
Dernières nouvelles
Principale » Évacuation d'un campement de migrants à Paris : Darmanin évoque des images "choquantes"

Évacuation d'un campement de migrants à Paris : Darmanin évoque des images "choquantes"

24 Novembre 2020

Les forces de l'ordre les ont violemment délogées dans la soirée, suscitant jusqu'à la réprobation du ministre de l'Intérieur.

Plusieurs dizaines de tentes ont été installées sur la place de la République de Paris ce lundi soir vers 19 heures. Une semaine après l'évacuation de plus de 2000 migrants qui étaient installés à Saint-Denis, les associations appellent les autorités à reloger ceux qui n'ont pas pu être mis à l'abri.

Peu après 20h, les forces de l'ordre ont commencé à procéder à l'évacuation des lieux en enlevant une à une les tentes installées, parfois avec des personnes encore à l'intérieur, et en les confisquant sous les huées des personnes présentes place de la République.

Scènes de violence entre policiers, migrants et militants dans la soirée du lundi 23 novembre.

FR - Soprano en concert au Matmut Atlantique à Bordeaux!
Sa dernière tournée avait réuni un million de spectateurs! Pour son comeback, Soprano voit les choses en encore plus grand. Soprano remontera sur scène dans deux ans, dans le cadre de sa tournée Chasseur d'étoiles tour.

La police a évacué à coups de gaz lacrymogène un campement de quelques centaines de migrants qui avaient installé lundi leurs tentes dans le centre de la capitale française. "Toutes les personnes en besoin d'hébergement sont invitées à se présenter dans les accueils de jour où des orientations vers des solutions d'hébergement adaptées à leur situation sont proposées très régulièrement aux migrants", ont-elles ajouté. Une fois délogés de la place, plus de 300 exilés ont marché jusqu'à l'Hôtel de ville pour exiger "des mises à l'abri, hébergements et système d'accueil pérenne", selon Utopia 56. "On ne répond pas à la misère par des matraques", a vivement réagi Delphine Rouilleaut, directrice générale de France terre d'asile. Évoquant des images "choquantes", le ministre de l'Intérieur, critiqué par les journalistes et les associations de défense des libertés publiques pour sa proposition de loi visant à flouter les policiers filmés en intervention, a indiqué qu'il demanderait au préfet Lallement "un rapport circonstancié sur la réalité des faits au Préfet de police d'ici (mardi) midi".

Mais entre 500 et 1.000 personnes n'avaient pas bénéficié de cette opération et se trouvaient depuis en errance dans les rues en lisière de Paris, selon les associations qui leur viennent en aide et qui dénoncent notamment des abus policiers.

Plus de 3.000 personnes, principalement des hommes afghans, avaient été mis à l'abri dans des centres d'accueil ou des gymnases en Ile-de-France mardi dernier, à l'issue du démantèlement du campement qui s'était constitué sous une bretelle d'autoroute près du Stade de France, à Saint-Denis. C'est finalement sous les tirs de gaz lacrymogène et de grenades de désencerclement que quelques centaines d'exilés et leurs soutiens ont finalement été dispersés par les forces de l'ordre dans les rues de l'hypercentre de Paris.

Évacuation d'un campement de migrants à Paris : Darmanin évoque des images