Jeudi, 25 Février 2021
Dernières nouvelles
Principale » États-Unis : le Boeing 737 MAX autorisé à voler de nouveau

États-Unis : le Boeing 737 MAX autorisé à voler de nouveau

23 Novembre 2020

Avant la décision de la FAA, American Airlines a fait part de son intention d'utiliser à nouveau le 737 MAX le 29 décembre. Le constructeur de Seattle va néanmoins pouvoir reprendre ses livraisons, ce qui lui permettra d'être payé et de renflouer ses caisses. L'immobilisation des appareils au sol s'est aussi traduite par "deux ans de vaches maigres au niveau des services de maintenance qui y sont associés", souligne le spécialiste. Dorénavant, le MCAS recevra désormais des données en provenance des deux indicateurs d'angle d'attaque (AoA), et les ordinateurs de contrôle de vol désactiveront le MCAS si les données en provenance des capteurs d'angle d'attaque ne sont pas similaires.

Une consigne de navigabilité (AD) publiée par la FAA dresse la liste des exigences qui doivent être remplies pour que les compagnies aériennes américaines puissent procéder au retour en service de ces appareils. Les appareils stockés chez Boeing devront eux être examinés par un inspecteur de la FAA avant d'être envoyés chez les clients.

Enfin, la FAA doit également encore approuver le programme de formation que devront suivre les pilotes pour chaque compagnie aérienne américaine.

Vingt mois après, les Etats-Unis ont autorisé Boeing à faire voler de nouveau cet avion, rapporte 20 Minutes. "Le chemin qui nous a conduit à cette décision a été long et épuisant". "Mais nous avions dit dès le début que nous prendrions le temps nécessaire pour bien faire les choses", a-t-il précisé. "Nous n'avons jamais été guidés par le temps, nous avons suivi un processus méthodique et délibéré ".

Coronavirus : pour Emmanuel Macron, "il n'est pas question de déconfiner"
Aujourd'hui , le niveau de circulation du virus dans le pays est le même qu'au moment du couvre feu . Les crises peuvent être, à la fin, des accélérateurs de progrès.

Lui-même a pris les commandes de l'appareil à la fin du mois de septembre pour juger de sa navigabilité, après que des inspecteurs de l'EASA et de Transports Canada soient également venus évaluer l'appareil et ses modifications. "Ces événements et les leçons que nous en avons tirées, ont remodelé notre entreprise et concentré davantage notre attention sur nos valeurs fondamentales de sécurité, de qualité et d'intégrité", a détaillé le PDG David Calhoun.

Le Boeing 737 MAX ne pourra faire son retour en Chine qu'une fois " les conclusions des enquêtes sur les deux accidents [impliquant des Boeing 737 MAX] établies", a décidé le régulateur chinois (CAAC), cité par la télévision publique CCTV.

L'agence canadienne a indiqué mercredi qu'elle devrait "très bientôt" terminer son propre processus de validation et qu'elle demandera des modifications supplémentaires.

États-Unis : le Boeing 737 MAX autorisé à voler de nouveau