Jeudi, 26 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Pfizer a déposé sa demande d'autorisation aux USA — Coronavirus/Vaccin

Pfizer a déposé sa demande d'autorisation aux USA — Coronavirus/Vaccin

22 Novembre 2020

Et l'immunologue Anthony Fauci, personnalité scientifique très respectée aux Etats-Unis, s'est voulu rassurant en affirmant jeudi que "la rapidité du processus" de développement de ces vaccins n'avait "en rien compromis la sécurité, pas plus que l'intégrité scientifique".

L'autorisation a été déposée, hier, en urgence par le laboratoire à l'Agence américaine des médicaments (FDA). Outre les États-Unis, les entreprises ont déclaré avoir déjà "lancé des soumissions continues" auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA) ainsi qu'avec les autorités réglementaires du Royaume-Uni, d'Australie, du Canada et du Japon. "Il est possible que nous puissions livrer des vaccins en décembre", a-t-il assuré.

Le projet des laboratoires Pfizer/BioNTech est, avec celui du laboratoire américain Moderna, le plus avancé dans les essais cliniques à grande échelle qui ont montré dans les deux cas une efficacité comparable, de 95% pour celui de l'alliance américano-allemande. Cinquante millions de doses de ce vaccin, qui a démontré une efficacité de 95%, seront produites d'ici la fin 2020 et plus de 1,3 milliard courant 2021.

En Californie, où le virus se propage à "une vitesse jamais vue depuis le début de cette pandémie" selon son gouverneur, environ 94% de la population sera placée à compter de samedi sous couvre-feu, de 22h à 5h du matin, pour une durée d'un mois.

À préciser, enfin, que Pfizer-BioNTech parlent avec "plusieurs organisations", dont les Nations unies, dans l'objectif de "rendre le vaccin disponible partout dans le monde" et de réduire son coût pour le rendre accessible aux pays pauvres. Au total le gouvernement dénombre 2 065 138 personnes atteintes, 46 698 décès (425 en 24h), 32 842 hospitalisations (2 428 en plus les dernières 24h) et 32 168 décès en hôpital (depuis le 1 mars 2020). La durée de la protection conférée par une injection reste l'une des questions à préciser lors des études qui se poursuivent.

GB : Les nouveaux véhicules essence et diesel interdits dès 2030
Cela pourrait permettre de créer et soutenir jusqu'à 250'000 emplois d'ici 2030 selon Boris Johnson . C'est à cette date que seront interdits les nouveaux véhicules hybrides.

Autre enjeu: la distribution de ce produit qui implique d'être conservé à très basse température, -70 degrés Celsius, et pas plus de cinq jours à une température de réfrigérateur.

Ce potentiel vaccin contre le coronavirus avait été testé sur 43 000 volontaires ne présentant aucun problème de santé grave. Administré en deux doses séparées par trois semaines, l'immunité du vaccin n'est pas encore connue mais le directeur de BioNTech estime que "de manière raisonnable, je dirais que le vaccin protégera au moins un an, voire beaucoup plus".

En parallèle, BioNTech travaille déjà sur une "deuxième génération" de vaccin qui puisse se conserver à des températures moins basses.

Inconnus du grand public jusqu'à peu, les fondateurs de BioNTech ont aussi attiré l'attention par leur parcours d'enfants d'immigrés turcs, formés en Allemagne.

Cette recherche se poursuit: la technologie innovante de l'ARN messager, sur laquelle est basé leur projet contre le Covid-19, permet d'envisager l'aboutissement d'autres vaccins ou thérapies, "notamment contre le cancer", explique le PDG.

Pfizer a déposé sa demande d'autorisation aux USA — Coronavirus/Vaccin