Vendredi, 4 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La Chine envisage d'adhérer au pacte transpacifique abandonné par Trump

La Chine envisage d'adhérer au pacte transpacifique abandonné par Trump

22 Novembre 2020

M. Trump a assisté vendredi soir au sommet virtuel de l'Apec organisé par la Malaisie.

De plus, les déclarations de Xi Jinping interviennent quelques jours après que la Chine et 14 autres pays d'Asie et du Pacifique ont signé un accord commercial promu par la Chine qui vise à créer une gigantesque zone de libre-échange.

"C'est une bonne nouvelle rassurante pour le monde que le président chinois Xi Jinping ait réaffirmé que la Chine n'a pas arrêté son rythme d'ouverture malgré la montée de l'unilatéralisme et du protectionnisme dans certains pays", a déclaré Wilson Lee Flores, chroniqueur au quotidien anglais The Philippine Star.

"Il est important que la région Asie-Pacifique reste le fer de lance de la sauvegarde de la paix et de la stabilité, de la défense du multilatéralisme et de la promotion d'une économie mondiale ouverte", a-t-il déclaré, selon le média public chinois CCTV.

Pékin a vu son rôle dans l'Apec renforcé ces dernières années sous l'effet de la politique "l'Amérique d'abord" de Donald Trump et de son retrait des institutions multilatérales. Les Etats-Unis n'ont pas encore annoncé qui les représentera au sommet.

Le président américain, qui refuse de reconnaître sa défaite face au démocrate Joe Biden, cherche avec cette intervention à "se donner une posture +présidentielle+ sur la scène mondiale", a estimé Oh Ei Sun, analyste de l'Institut de Singapour pour les Affaires internationales.

Après la Corse, un deuxième foyer dans les Yvelines — Grippe aviaire
La maladie est déjà apparue dans d'autres pays tels que la Russie, le Kazakhstan, les Pays-Bas, l'Irlande ou la Grande Bretagne. Le passage en niveau de risque élevé impose l'application de mesures de prévention dans toutes les communes de l'Oise.

"Trump voudra, bien sûr, saisir cette opportunité pour se présenter comme un président en exercice et en tirer des bénéfices de politique intérieure", a-t-il indiqué à l'AFP.

Il a dénoncé toute idée de "découplage " économique avec les États-Unis, un terme employé par l'administration du président américain Donald Trump, laquelle a imposé à la Chine des droits de douane punitifs et des restrictions sur les technologies.

Lors du dernier sommet de l'APEC en 2018, les pays n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur un communiqué commun pour la première fois dans l'histoire du bloc, les États-Unis et la Chine étant en désaccord sur les questions du commerce et des investissements.

Ce Partenariat régional économique global (RCEP), signé sans l'Inde ni les Etats-Unis, est perçu comme une victoire pour Pékin, à l'origine de l'initiative, et une preuve de l'influence chinoise grandissante sur les règles du commerce mondial.

S'exprimant à l'ouverture de la conférence, le Premier ministre de Malaisie, économie hôte de l'APEC 2020, Muhyiddin Yassin, a appelé les économies à s'unir pour contre l'épidémie de COVID-19 et à promouvoir la reprise économique.

La Chine envisage d'adhérer au pacte transpacifique abandonné par Trump