Jeudi, 26 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le président de la fédération haïtienne banni à vie — FIFA

Le président de la fédération haïtienne banni à vie — FIFA

21 Novembre 2020

Le président de la Fédération Haïtienne de Football, Dr Yves Jean-Bart, suspendu par la FIFA de de toute activités footballistiques depuis le 25 mai 2020, a été blanchi par la justice haïtienne dans le dossier l'accusant de viol sur mineures au Ranch de la Croix-des-Bouquets, a appris Constant Haïti le 19 novembre 2020.

Aussi, Yves (Dadou) Jean-Bart a-t-il poursuivi que le système judiciaire haïtien n'a pas pu identifier une seule victime, même après avoir contacté de nombreuses organisations de défense des droits humains dont Human rights watch, Kay fanm, Solidarite fanm ayisyen (SOFA), sans porter de fruits.

La chambre de jugement de la Commission d'éthique indépendante de la FIFA a jugé Yves Jean-Bart (70 ans), président de la Fédération haïtienne de football (FHF) et ancien membre de commission de la FIFA, coupable d'abus de pouvoir et d'agression sexuelle sur plusieurs joueuses, dont des mineures, en violation du Code d'éthique de la FIFA, a annoncé ce vendredi, dans un communiqué la FIFA. L'ancien dirigeant devra également s'acquitter d'une amende de près d'un million d'euros.

En effet, la procédure d'éthique susmentionnée fait partie d'une enquête approfondie concernant Yves Jean Bart, ainsi que d'autres responsables de la FHF, qui auraient été impliqués (en tant que directeurs, complices ou instigateurs) dans des actes d'abus sexuels systématiques contre des footballeuses entre 2014 et 2020.

Le groupe des Girondins sans Hwang, avec Jovanovic — Rennes-Bordeaux
Daniele Rugani est toujours forfait (pour plusieurs semaines encore) et M'Baye Niang pas encore apte pour la compétition. Non retenus: Mexer (reathlétisation), Hwang (cas contact), Pablo (suspendu), Bessilé.

Le président de la FHF, interdit de participer à la gestion du football par la FIFA, Yves (Dadou) Jean-Bart a, en outre, relaté que malgré le système judiciaire haïtien a garanti la protection et la sécurité des victimes présumées, à travers l'Office de la protection du citoyen (OPC), aucune victime et aucun témoin ne se sont manifestés publiquement.

Par conséquent, une amende d'un montant d'un millions (1 000 000) de francs suisses (CHF) a été infligée à M. Jean-Bart, soit $1,097,656 US.

L'instance a précisé que la décision a été prise le 18 novembre 2020 et les termes de celle-ci ont été notifiés à Yves Jean-Bart aujourd'hui, date à laquelle l'interdiction entre en vigueur. Conformément à l'art. 78 par.

Le président de la fédération haïtienne banni à vie — FIFA