Mardi, 1 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Olivier Véran attendu en Auvergne-Rhône-Alpes ce lundi

Olivier Véran attendu en Auvergne-Rhône-Alpes ce lundi

19 Novembre 2020

Cependant, le ministre de la Santé s'est voulu prudent, la bataille de la deuxième vague n'est pas gagnée, "nous n'avons pas encore vaincu le virus". "Tout porte à croire que nous avons passé un pic épidémique, explique-t-il dans une interview aux journaux régionaux du groupe Ebra. Le virus commence à moins circuler".

Le ministre de la Santé est attendu dans la Région ce lundi.

Les appels se sont multipliés ces derniers jours pour une réouverture des commerces dits "non-essentiels" dès le 27 novembre, date du "Black Friday", pour permettre aux Français de réaliser leurs achats de Noël.

"Les incertitudes (.) sont encore trop nombreuses pour se projeter précisément", a déclaré Olivier Véran, tout en promettant un allègement du confinement si la trajectoire se maintient, "sans (le) lever complètement ".

UEFA Nations League, qui peut rejoindre la France et l'Espagne ?
Les Bleus retrouveront l'Espagne , qui s'est qualifiée après son succès fracassant contre l'Allemagne (6-0) mardi soir. Un partage en Bosnie et la Squadra se qualifiera pour le Final Four .

Si le nombre de cas positifs a continué de progresser, approchant les deux millions de cas, le nombre d'entrées en réanimation ou services de soins intensifs a été, avec 270 entrées en 24 heures, au plus bas depuis trois semaines, selon les chiffres quotidiens publiés dimanche par Santé publique France. Selon lui, "tout porte à croire que nous avons passé un pic épidémique".

Aujourd'hui, près d'un quart des tests qui sont réalisés dans le pays sont des tests antigéniques, des tests rapides qui peuvent notamment être pratiqués en pharmacie. "Un résultat négatif n'est lui pas fiable à 100%, et pourra être confirmé en laboratoire en cas de symptômes", a-t-il argumenté. "Le risque que vous soyez contagieux serait donc plus réduit", a poursuivi Olivier Véran.

Concernant l'arrivée tant espérée d'un vaccin contre la Covid-19, le ministre de la Santé a déclaré que le choix de celui-ci dépendrait de sa fiabilité et de ses garanties de sureté.

Sans donner de date précise pour un début des vaccinations, Olivier Véran a annoncé que, si les données scientifiques nécessaires étaient disponibles rapidement pour savoir si le vaccin était efficace et avec les autorisations requises, la vaccination pourrait commencer au début de l'année 2021.

Olivier Véran attendu en Auvergne-Rhône-Alpes ce lundi