Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Covid-19: Le Président du Conseil Scientifique évoque une "situation critique"

Covid-19: Le Président du Conseil Scientifique évoque une "situation critique"

26 Octobre 2020

Un nouveau confinement en France, six mois après la fin du premier? "On avait prévu qu'il y aurait cette deuxième vague, mais nous sommes nous-mêmes surpris par la brutalité de ce qui est en train de se passer depuis 10 jours".

La situation face au Covid est "difficile, voire critique", a estimé lundi Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, estimant qu'il faudrait au minimum durcir et étendre le couvre-feu face à une deuxième vague épidémique "brutale".

La situation est "très difficile, voire critique". Si la France a atteint la barre des 52 000 cas en 24 heures ce dimanche, le Conseil scientifique estime qu'en réalité "nous sommes plus proches des 100 000 cas quotidiens entre les cas diagnostiqués et ceux qui ne le sont pas, les formes asymptomatiques".

Selon le président du Conseil scientifique, " cette deuxième vague sera sûrement plus forte que la première ". " Le retentissement sur les systèmes de santé va être là dans les trois semaines qui viennent au niveau des services de réanimation ", a-t-il poursuivi. Soit "aller vers un couvre-feu plus massif à la fois dans ses horaires et dans son étendue, également mis en place par exemple le week-end". En clair, un régime de semi-confinement, avec des sorties autorisées uniquement en journée du lundi au vendredi, comme cela avait été mis en place, avec réussite, en Guyane en juin.

Suivez la 21e et dernière étape en direct — Tour d'Italie
Dans mes rêves, je n'avais jamais imaginé que je pourrais gagner ce Giro, a réagi Geoghegan Hart quelques minutes après l'arrivée. Le contre-la-montre est remporté par Filippo Ganna, champion du monde dans cette discipline et coéquipier de Geoghegan Hart.

Deuxième stratégie: "aller vers un reconfinement" dès à présent, "moins dur que celui du mois de mars (.) qui permet à la fois le travail, qui doit s'accentuer en télétravail, et permettrait de conserver une activité scolaire et une activité économique". "Puis regarder, dans dix ou quinze jours, la courbe des nouvelles contaminations et si l'on n'est pas dans la bonne direction, aller vers le confinement". Le président du Conseil scientifique a dressé un constat alarmiste de l'épidémie de coronavirus. Aux yeux de ce médecin, le couvre-feu, imposé à 46 millions de Français depuis le week-end dernier, est "un pari risqué" car "sur le plan épidémiologique, ce n'est pas une méthode dont on connaît l'efficacité". "On a perdu le contrôle de l'épidémie il y a quelques semaines déjà", assène-t-il.

"Un reconfinement paraît plausible, il a été fait en Israël, en Australie avec beaucoup de succès", a également jugé l'épidémiologiste Antoine Flahault sur la chaîne télévisée BFMTV.

L'une des solutions qu'il préconise est de ne pas rouvrir collèges, lycées et universités le 2 novembre après les vacances de la Toussaint.

Covid-19: Le Président du Conseil Scientifique évoque une