Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Après la mort de Samuel Paty, des interrogations pour la rentrée scolaire

Après la mort de Samuel Paty, des interrogations pour la rentrée scolaire

24 Octobre 2020

Quelle place pour la communauté éducative?

Après la décapitation du professeur d'histoire-géographie du collège de Conflans-Sainte-Honorine, le 18 octobre, la Libre Pensée de Charente-Maritime tient à réagir "pour la plus absolue liberté de conscience et d'expression, pour le droit à l'instruction et contre l'obscurantisme en hommage à Samuel Paty".

Reçus dans la matinée au ministère de l'Education nationale, les syndicats ont insisté sur le "besoin de laisser un temps banalisé aux équipes le matin du 2 novembre pour partager l'émotion et aussi poser des questions sur la façon dont l'institution a accompagné les collègues, sur l'enseignement de la laïcité".

"Pour l'instant, nous n'avons pas de réponse précise, il faut faire vite pour informer les familles (.) On nous dit à ce stade, du côté du ministère, qu'un dialogue doit s'engager avec les collectivités territoriales", a ajouté Frédérique Rolet. Nous continuerons à être ce que nous sommes: des professeurs au service de la République française.

Plus de 250 personnes ont répondu à l'appel lancé la veille par Didier Codorniou à le rejoindre mercredi à midi sur le parvis de l'école pour rendre hommage à Samuel Paty, 47 ans, sauvagement assassiné en pleine rue, en région parisienne, suite à un cours d'éducation morale et civique portant sur la liberté d'expression.

L'application de traçage bien difficile à mettre en route jeudi soir — TousAntiCovid
Le but étant de recevoir une alerte si un client ayant fréquenté l'établissement au même moment est testé positif au Covid-19. Disponible sur l'Apple Store et le Play Store, c'est d'après Cédric O., un outil qui va faire " gagner du temps ".

Les derniers éléments de l'enquête établissent un lien entre le meurtrier de Samuel Paty et un jihadiste russophone en Syrie. Des proches du terroriste, Abdoullakh Anzorov, sont également entendus par les enquêteurs.

Ce message a été relayé dans une vidéo diffusée sur Instagram, notamment. "Or, chacun fait son hommage dans son coin, alors que c'était plus que jamais le moment de montrer l'union des Niçois" regrette l'ex-conseiller municipal PS.

Il contient aussi deux mots en russe faisant référence à l'organisation Etat islamique, selon une traduction de l'AFP.

Auditionné devant le Sénat jeudi matin, Jean-Michel Blanquer a indiqué que le rapport commandé auprès de l'Inspection générale de l'Education nationale pour établir l'enchaînement des faits au collège de Conflans-Sainte-Honorine devrait lui être remis "en début de semaine prochaine".

" Aujourd'hui, il y a un sujet de protection des professeurs mais aussi de reconnaissance ", a annoncé le ministre de l'Éducation.

Après la mort de Samuel Paty, des interrogations pour la rentrée scolaire