Jeudi, 26 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » États-Unis : des milliers de femmes dans la rue contre Trump

États-Unis : des milliers de femmes dans la rue contre Trump

22 Octobre 2020

Quelques 430 cortèges étaient organisés de New-York à Los-Angeles pour la " Marche des femmes 2020".

Plusieurs milliers d'opposants à Donald Trump manifestent à Washington le 17 octobre.

Le Sénat américain, dominé par les républicains, doit voter lundi pour confirmer le choix du président Donald Trump, Amy Coney Barrett, pour la Cour suprême, a déclaré mardi le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, lors d'une conférence de presse hebdomadaire.

À New York, des manifestantes invitent à faire barrage à la réélection du président Trump par les urnes.

Dans la capitale, si la foule était moins nombreuse qu'en 2017 en raison de la pandémie, plusieurs milliers de personnes avaient rejoint le cortège qui devait passer devant la Cour suprême et le Congrès américain en début d'après-midi. Un groupe de manifestants portait la tunique rouge et la casquette blanche du roman "The Scarlet Handmaid", qui décrit une Amérique transformée en dictature patriarcale où certaines femmes deviennent des esclaves sexuelles.

Une pancarte la montrait avec des gants de boxe et le slogan Battez-vous comme RBG.

Le Pape François en faveur d'une union civile pour les couples homosexuels
Le pape l'a ensuite appelé au téléphone pour lui conseiller d'être transparent sur son choix de vie dans sa paroisse et d'y amener ses enfants.

Elle a dénoncé une nomination à la hâte de la juge Barrett et un "geste politique irréfléchi" à deux semaines du scrutin et alors que Joe Biden est en tête des sondages.

À Brooklyn, le quartier natal de la juge Ginsburg, le rassemblement a réuni près de 400 personnes. Cette manifestation veut vraiment honorer l'héritage de Ruth Bader Ginsburg et s'opposer à la nomination de sa remplaçante alors que l'élection a déjà commencé avec le vote anticipé, a expliqué à l'AFP Lia Minkoff, l'organisatrice de ce rassemblement.

"Je veux que les gens pensent qu'on peut encore faire une différence dans ces derniers jours", a-t-elle ajouté, alors que la présidentielle est dans 17 jours.

Cette brillante juriste, venue avec six de ses sept enfants, a reconnu que sa foi catholique jouait un rôle important dans sa vie, mais a juré la tenir à distance dans son travail de juge.

Les démocrates ont annoncé mercredi leur intention de boycotter le vote préliminaire prévu jeudi à la commission des Affaires judiciaires du Sénat pour confirmer la nomination d'Amy Coney Barrett à la Cour suprême des Etats-Unis, dénonçant ce processus comme une "mascarade". Elle y serait la sixième juge sur neuf, à défendre des positions conservatrices.

États-Unis : des milliers de femmes dans la rue contre Trump