Lundi, 25 Janvier 2021
Dernières nouvelles
Principale » Les biberons en polypropylène rejetteraient des millions de microparticules de plastiques

Les biberons en polypropylène rejetteraient des millions de microparticules de plastiques

22 Octobre 2020

Publiée ce lundi, le 19 octobre, dans le journal Nature Food, la recherche a testés plusieurs récipients de ce genre afin de faire des révélations dont l'impact sur la santé n'est à ce jour connu. Pour mener leur analyse, les auteurs ont appliqué les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour préparer le biberon: stérilisation et eau chauffée à 70 °C pour éliminer d'éventuelles bactéries dangereuses du lait maternisé. Tous les biberons de l'étude étaient partiellement ou entièrement conçus en polypropylène, un matériau plastique très utilisé pour la préparation et le stockage des aliments.

Verdict: entre 1,3 et 16,2 millions de particules de microplastiques par litre ont été libérés par les biberons lors du processus de stérilisation.

Les chercheurs se sont alors aperçus que la quantité de microplastiques variait en fonction de la température de chauffage de l'eau. A l'inverse, la quantité descend à un peu plus d'un demi million avec une eau à 25°C. Il s'avère que chaque jour, un nourrisson avale en moyenne 1 million de microplastiques provenant des biberons. Pour tirer leurs conclusions, ils se sont basés sur les chiffres de vente de biberons et le volume de lait consommé chaque jour dans 48 pays. Dans les pays où le taux d'allaitement est le plus faible et où les biberons en plastique sont plus courants, comme aux États-Unis, ce chiffre s'élève à 2,3 millions de particules par jour.

Certaines études démontrent pourtant l'ampleur de la contamination par les microplastiques via l'alimentation.

Meghan Markle : la duchesse accusée "d’arnaque" dans son dernier discours
A cette occasion, le journal a publié une photo officielle du couple, la première depuis leur retraite de la famille royale. C'est le photographe Matt Sayles, installé à Los Angeles, qui a eu la mission d'immortaliser cette image du couple moderne.

"La dernière chose que nous voulons est d'alarmer excessivement les parents, d'autant plus que nous n'avons pas suffisamment d'informations sur les conséquences potentielles des microplastiques pour la santé des bébés", explique au Guardian l'un des chercheurs, John Boland. "Il est très possible que [les particules] passent simplement très vite à travers le corps", ajoute de son côté Oliver Jones, qui n'a pas pris part à l'étude, cité par Science Media Centre.

Une étude scientifique vient de faire des découvertes assez intéressantes concernant les biberons de bébé et la quantité de microparticules de plastique qu'ils libèrent.

- Préparer le lait infantile dans un récipient en verre et non en plastique, avant de le verser, refroidi, dans le biberon. Et pour faire chauffer l'eau, il est recommandé de ne pas utiliser de bouilloire électrique en plastique qui libère " un nombre similaire de microplastiques ".

Vu l'utilisation généralisée des modèles en plastique, "étudier le devenir et le transport des microplastiques à travers l'organisme est notre prochaine étape", ont-ils indiqué à l'AFP, précisant vouloir s'attacher aux questions d'immunologie et de biochimie liées à l'ingestion de micro, voire nanoparticules de plastiques.

Les biberons en polypropylène rejetteraient des millions de microparticules de plastiques