Mardi, 19 Octobre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Protection des données des mineurs : l'UE lance une enquête sur Instagram

Protection des données des mineurs : l'UE lance une enquête sur Instagram

21 Octobre 2020

L'équivalent de la Cnil irlandaise a lancé une enquête concernant l'utilisation de données d'utilisateurs mineurs par Instagram. Les enquêtes sont menées par la Commission irlandaise de protection des données (Data Protection Commissioner: DPC), l'autorité officielle en charge de la régulation des données pour la société mère d'Instagram, Facebook, en Europe. Celui-ci a ouvert deux procédures distinctes le mois dernier. Elle explique avoir reçu plusieurs plaintes, selon lesquelles tous les utilisateurs du réseau avaient accès à des numéros de téléphone et adresses mail de jeunes de moins de 18 ans.

Selon Graham Doyle, l'un des responsables du régulateur cité par le communiqué, " Instagram est un réseau social qui est très utilisé par des enfants en Irlande et à travers l'Europe ". "La DPC a suivi activement les plaintes reçues de particuliers dans ce domaine et a identifié des problèmes potentiels liés au traitement des données personnelles des enfants sur Instagram qui nécessitent un examen plus approfondi ".

Rappelons que le régulateur irlandais se charge de contrôler, pour le compte de l'UE, Facebook et ses filiales puisque son siège régional est localisé en Irlande. Jusqu'ici, aucune des deux parties n'a donné suite aux sollicitations de la presse, notamment de l'AFP.

La DPC devrait ainsi déterminer si des garde-fous ont été mis en place par l'application pour protéger les données des utilisateurs et des mineurs spécialement. Il faut avoir au moins 13 ans pour ouvrir un compte sur Instagram.

Ballon d’Or Dream Team
Le onze de la " Ballon d'or Dream Team "sera connu au mois de décembre, lorsque les votes des 170 journalistes seront révélés. Après avoir constaté un classement de France Football , Samuel Eto'o s'en est pris au magazine.

Les préoccupations concernent les utilisateurs de moins de 18 ans qui ont changé leur compte personnel en compte professionnel afin d'accéder aux analyses de la plateforme qui leur montrent combien de personnes ont consulté leurs publications.

Jusqu'à récemment, Instagram exigeait des utilisateurs professionnels qu'ils affichent leurs coordonnées sur leur profil, comme un numéro de téléphone ou une adresse e-mail.

En vertu des lois européennes actuelles sur la protection des données, Facebook - qui possède Instagram - pourrait être condamné à une amende allant jusqu'à 4% de ses revenus annuels pour chacune des deux enquêtes s'il s'avère qu'il a enfreint les règles de confidentialité.

45secondes est un nouveau média, n'hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce.

Protection des données des mineurs : l'UE lance une enquête sur Instagram