Mardi, 19 Octobre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Google poursuivi par la justice américaine pour abus de position dominante

Google poursuivi par la justice américaine pour abus de position dominante

21 Octobre 2020

Certains experts s'accordent cependant à penser que la capacité de Google à être présent sur plusieurs marchés à la fois va amener la justice à devoir trancher entre deux arguments: la position dominante du groupe relève-t-elle du fait que les consommateurs préfèrent son moteur de recherche à celui de la concurrence ou procède-t-elle d'une tentative délibérée d'étouffer ses rivaux? Google est accusé de payer des milliards de dollars pour que son moteur de recherche soit préinstallé sur les téléphones Apple, idem sous Android, où l'on trouve son navigateur web et sa messagerie au détriment des solutions de ses concurrents.

Le ministère américain de la Justice a engagé des poursuites contre Google qu'il accuse d'abus de position dominante dans les domaines de la recherche et de la publicité en ligne.

D'après le texte de la plainte, Google aurait illégalement maintenu ses monopoles dans la recherche et la publicité affichée lors des recherches en concluant des accords d'exclusivité qui interdisent la préinstallation de services de recherche concurrents.

Les ministres de la Justice (attorney general) des 11 Etats qui se sont joints à l'initiative de la justice fédérale sont tous républicains, mais la procureure démocrate de New York, Letitia James, a déclaré que son Etat et six autres pourraient bientôt déposer une plainte distincte.

Le ministère de la Justice a indiqué qu'il n'excluait aucune option concernant les changements et sanctions qu'il pourrait réclamer à l'encontre de Google.

Cette décision est la première conséquence visible d'une enquête diligentée il y a quinze mois par le DoJ et la Federal Trade Commission (FTC) à l'encontre de Google, Facebook, Amazon et Apple, afin de déterminer l'opportunité d'initier une action. "Le droit de la concurrence devrait être guidé par les intérêts des consommateurs et non par des motivations politiques", a ainsi réagi Matt Schruers du Computer & Communications Industry Association, un groupe proche des grands noms du secteur.

Camp Trump intensifie les attaques contre Joe Biden (à nouveau)
Depuis son arrivée à la tête des Etats-Unis en 2016, Donald Trump avait retiré son pays de cet accord. Il a depuis repris sa campagne au pas de course, s'affirmant immunisé.

Les poursuites ont été "précipitées à la veille d'une élection où l'administration fait pression de manière agressive sur les entreprises de la tech pour qu'elles agissent en sa faveur".

Facebook et Google sont parallèlement poursuivis par une partie des Etats du pays.

En Europe, en 2018, Google a déjà écopé d'une amende de 4,3 milliards d'euros des autorités de la concurrence, pour pratiques déloyales dans l'écosystème Android. "Ces poursuites c'est comme des vacances pour eux", estime Nilay Patel, rédacteur-en-chef de The Verge.

Pour remporter une victoire devant le tribunaux, le gouvernement américain devra réussir à prouver que les pratiques monopolistiques de Google portent atteinte aux consommateurs.

En 2001, après trois ans de procédure, le ministère de la Justice avait failli réussir à démanteler le groupe informatique Microsoft.

Google poursuivi par la justice américaine pour abus de position dominante