Samedi, 27 Novembre 2021
Dernières nouvelles
Principale » Reconfinement prévu en Irlande, une première dans l'UE — Coronavirus

Reconfinement prévu en Irlande, une première dans l'UE — Coronavirus

20 Octobre 2020

Avec cette décision, l'Irlande devient le premier pays européen à reconfiner sa population. Cette restriction entrera en vigueur dans la nuit de mercredi à jeudi, et a vocation à durer pendant six semaines, a annoncé le Premier ministre, Micheál Martin, au cours d'une allocution télévisée. La mesure entrera en vigueur mercredi à minuit (23h GMT) pour six semaines, a-t-il précisé, tout en soulignant que les écoles resteraient ouvertes.

"On demande à tout le monde dans le pays de rester chez soi", a ajouté Micheal Martin.

Les restrictions se durcissent de jour en jour pour tenter de freiner la pandémie qui a fait 250 000 morts en Europe et 40 millions de personnes contaminées dans le monde, dont plus de 2,5 millions ces sept derniers jours, le nombre le plus élevé sur une semaine. Les Irlandais ne pourront sortir de chez eux que pour faire de l'exercice dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence.

Le Pays de Galles sera soumis à partir de vendredi à un confinement de deux semaines, la mesure la plus dure instaurée au Royaume-Uni depuis la première vague du printemps.

En Espagne, la ville de Burgos (Nord) rejoindra dans la nuit de mardi à mercredi la liste de plus en plus longue des municipalités espagnoles partiellement bouclées.

En Belgique, cafés et restaurants sont désormais fermés pour quatre semaines et un couvre-feu est entré en vigueur lundi de minuit à 5h pour essayer d'endiguer la "montée en flèche" de l'épidémie.

Hommage au professeur Samuel Paty : l'illustration de Catel
Concernant l'enquête sur l'attentat, quinze personnes sont en garde à vue ce lundi après-midi. Comment le tueur s'est-il radicalisé? Sa compagne a également été placée en garde à vue .

Car comme beaucoup d'autres pays d'Europe, l'Irlande fait face à une flambée des contaminations, même si le nombre de cas recensés reste loin des chiffres recueillis en France.

En France, qui a eu 146 morts en 24 heures, les grandes métropoles, dont Paris, sont soumises à un couvre-feu de 21H00 à 06H00 depuis ce week-end. Confiné d'un bloc le 23 mars lors de la première vague, le pays le plus endeuillé en Europe par la pandémie (plus de 43.000 morts) réagit à la résurgence de manière localisée pour la deuxième, parfois au gré de tensions entre Londres et collectivités et gouvernements locaux. Pays voisin, l'Autriche a renforcé lundi ses mesures: les rassemblements devront être restreints à six personnes à l'intérieur et à douze personnes à l'extérieur. Les bars fermeront à 18H00 s'ils ne peuvent servir leurs clients à table.

En Suisse depuis lundi, les rassemblements spontanés de plus de 15 personnes dans l'espace public sont interdits, le port du masque est obligatoire dans les espaces clos accessibles au public, les manifestations privées de plus de 15 personnes sont réglementées.

En République tchèque, qui a le plus fort taux de contamination et de décès pour 100.000 habitants en Europe, le gouvernement a demandé à l'armée de bâtir un hôpital de campagne à l'extérieur de Prague.

Enfin, a Varsovie en Pologne, le stade national, construit pour le championnat d'Europe de football 2012, va partiellement se transformer en hôpital provisoire.

Reconfinement prévu en Irlande, une première dans l'UE — Coronavirus