Dimanche, 25 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Nicolas Sarkozy accusé d' "association de malfaiteurs" — France

Nicolas Sarkozy accusé d' "association de malfaiteurs" — France

17 Octobre 2020

Nouvelle mise en examen pour Nicolas Sarkozy.

L'ancien chef de l'État français Nicolas Sarkozy a été mis en examen lundi à l'issue de quatre jours d'audition pour " association de malfaiteurs " dans l'enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007, a-t-on appris ce vendredi auprès du Parquet national financier.

Thierry Gaubert, ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, est mis en examen pour "association de malfaiteurs" le 31 janvier 2020. "L'injustice ne gagnera pas", a-t-il ajouté. Il avait également été placé sous contrôle judiciaire.

"Chacun voit bien qu'il s'agit d'une décision sans précédent en cohérence avec les investigation réalisées. La procédure suit son cours", a pour sa part réagi Vincent Brengarth, l'avocat de l'association anticorruption Sherpa, partie civile dans ce dossier. Dans l'enquête sur la Libye, il a été accusé en 2018 de corruption, de financement illégal de campagne et de détournement de fonds publics.

International : L'Argentine s'en sort difficilement face à la Bolivie
Auteur d'un match compliqué, l'attaquant du FC Barcelone s'est également montré très expressif au moment du coup de sifflet final. Des célébrations qui n'ont d'ailleurs pas été du goût des Boliviens.

Neuf mise en examen ont déjà été prononcées. Au printemps prochain, à plus de 90 ans, Édouard Balladur et son ancien ministre de la défense François Léotard comparaîtront devant une très discréditée Cour de Justice de la République (CJR) pour tenter de mettre un point final à l'interminable affaire " Karachi " et aux soupçons de financement illégal de la campagne présidentielle ratée de Balladur en... Durant les années qui ont suivi, les magistrats ont également réuni plusieurs indices troublants comme des témoignages de dignitaires libyens, des notes des services secrets de Tripoli, et les accusations d'un intermédiaire... Fin janvier, le PNF avait ouvert un réquisitoire supplétif élargissant les investigations à des faits d'"association de malfaiteurs ".

Sa comparution devant le tribunal est prévue du 23 novembre au 10 décembre, rapporte l'agence de presse AFP.

L'ex-président de la République était à nouveau auditionné par les juges, depuis le 6 octobre, dans le cadre de l'affaire du financement libyen présumé de la campagne de 2007.

Nicolas Sarkozy accusé d'