Dimanche, 25 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » De Quoi j'me Mêle - Immunité collective : les réserves de l'OMS

De Quoi j'me Mêle - Immunité collective : les réserves de l'OMS

16 Octobre 2020

Après avoir constaté le retour à la hausse du nombre de covidés dans certains coins du monde, l'Organisation mondiale de la Santé (Oms) a initié une rencontre ce lundi pour évaluer la maladie.

Ce dernier a affirmé sur Twitter, mercredi 14 octobre, que "l'immunité collective n'est pas une stratégie scientifiquement ou éthiquement justifiable pour répondre à une épidémie, encore moins à la pandémie du Covid-19".

Lors d'une conférence de presse lundi, le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que les responsables de la santé visent généralement à obtenir l'immunité collective par la vaccination.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a reconnu qu'"il y a eu des discussions sur le concept d'atteindre une soi-disant immunité collective en laissant le virus se propager". Selon l'OMS, qui cite diverses études épidémiologiques, son taux de létalité s'élève à environ 0,6 %. Une façon pour l'agence onusienne de rappeler que la grande majorité des personnes dans la plupart des pays sont susceptibles de contracter ce virus.

Tuchel, son avis sur les dernières recrues — PSG
Mais présent ce jeudi en conférence de presse, le coach du PSG n'a bien évidemment pas échappé aux questions à ce sujet. Notre relation? Dans un groupe, et surtout une équipe comme la nôtre, on est tous très proches.

Il a également expliqué que le monde n'en savait pas assez sur l'immunité dont jouissent les personnes ayant contracté le Covid-19, en soulignant que certains individus ont nouvellement été infectés. "Les enquêtes de séroprévalence suggèrent que dans la plupart des pays, moins de 10 % de la population a été infectée", a détaillé pour sa part Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Concernant le principe de l'immunité collective, le chef de l'OMS a tenu à préciser qu'elle était utilisée seulement dans les campagnes de vaccination et que dans le cas de la variole, il fallait que 95% d'une population donnée soit vaccinée pour que les 5% soient protégés. Pour la polio, l'Oms estime que le seuil est d'environ 80%. "La plupart des personnes infectées par le virus développent une réponse immunitaire au cours des premières semaines, mais nous ne savons pas si cette réponse est forte ou durable, ni si elle diffère d'une personne à l'autre", a-t-il expliqué. Ce mécanisme d'immunité collective consiste à favoriser soit une grande propagation du vaccin ou favoriser une massive propagation du virus. "Des personnes infectées par la Covid-19, ont été infectées une seconde fois", a-t-il rappelé.

Mais le scientifique en chef de l'OMS, Soumya Swaminathan, a déclaré que les vaccins dans les essais de phase avancée ne devraient pas produire suffisamment de données pour demander l'approbation réglementaire d'ici décembre "au plus tôt".

De Quoi j'me Mêle - Immunité collective : les réserves de l'OMS