Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le gouvernement approuve le malus au poids des véhicules — Automobile

Le gouvernement approuve le malus au poids des véhicules — Automobile

15 Octobre 2020

La taxation, qui devrait faire l'objet d'un amendement au projet de loi de finances 2021, sera de 10 euros par kilo au-delà de 1.800 kg, a précisé le ministère.

Aujourd'hui, en France, seule la quantité de grammes de dioxydes de carbone (CO2) émis par kilomètre est prise en compte dans le bonus/malus écologique appliqué aux voitures. Des ONG ou des députés - dont Barbara Pompili, désormais ministre de la Transition écologique - demandaient de longue date d'ajouter, dans le calcul, le poids des véhicules, notamment pour contrer l'essor des SUV ou Sport utility vehicule. Ces dits véhicules sont jugés plus émetteurs de C02 que les berlines. Cette taxe au poids était proposée par les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat, qui souhaitaient "renforcer très fortement le malus sur les véhicules polluants et introduire le poids comme un des critères à prendre en compte".

1 800 kg, ça reste une niche de voitures.

FCGB : Hatem Ben Arfa confirmé face à l'OM
Hatem Ben Arfa sera dans le groupe pour le déplacement à Marseille samedi soir. "Il faut que je vous dise tout sur lui, ce qu'il fait, ce qu'il mange etc".

Depuis 2010, le poids moyen des voitures diesel a augmenté de 7%, et celui des essences de 14%, soit environ 100 kilos par véhicule, explique-t-on dans l'entourage de Barbara Pompili.

Dans les propositions de la CCC, la mesure figurait avec un seuil plus bas, de 1.400 kg. "C'est bien qu'on se pose enfin la question: est-ce qu'il faut toujours produire plus gros et plus lourd", a ajouté Grégoire Fraty. Pour les véhicules hybrides, rien n'est encore défini clairement. "Dans le contexte économique actuel, je ne veux aucune augmentation d'impôt et je veux protéger les emplois industriels, les usines et le pouvoir d'achat des Français" avait-il déclaré aux Echos, fin septembre. WWF espérait une taxe progressive à partir de 1 300 kg, car le signal "doit être sur l'ensemble de la filière".

Le gouvernement approuve le malus au poids des véhicules — Automobile