Samedi, 31 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Affaire Navalny: L'Union européenne va sanctionner la Russie

Affaire Navalny: L'Union européenne va sanctionner la Russie

14 Octobre 2020

Suite à l'affaire de l'empoissonnement de l'opposant russe Alexeï Navalny, les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne se sont entendus lundi pour imposer des sanctions à la Russie, a annoncé le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell depuis le Luxembourg.

Une procédure écrite a été lancée pour permettre aux gouvernements des 27 de confirmer leur accord, et les sanctions entreront en vigueur avec la publication de la liste jeudi au journal officiel de l'UE, a-t-on précisé de mêmes sources.

L'homme d'affaires Evgueni Prigojine est aussi visé dans le cadre du régime de sanctions européennes lié à la Libye, a dit le diplomate européen.

Au total, sept nouveaux noms vont venir s'ajouter à une liste existante créée en 2018 pour sanctionner l'utilisation d'armes chimiques en Syrie.

Deuxième tentative de lancement du vol habité SpaceX — En direct
Le président américain a jugé le décollage "incroyable" et a prévenu qu'il ne s'agissait que "du début". Le décollage a eu lieu sous les yeux de Donald Trump et du vice-président américain, Mike Pence .

Des échantillons de sang prélevés à Navalny ont confirmé la présence d'un agent neurotoxique de la famille interdite Novichok, a déclaré la semaine dernière l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Josep Borrell a informé mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov de la décision de l'UE lors d'un entretien téléphonique. "La Russie copréside avec les Etats-Unis et la France le groupe de Minsk" créé par l'Organisation sur la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) pour rechercher une résolution pacifique du conflit qui oppose l'Arménie et l'Azerbaïdjan sur le Nagorny Karabakh, a-t-il rappelé.

Paris et Berlin ont proposé d'établir une liste de personnes russes et des entités impliquées dans l'empoisonnement de l'opposant au Kremlin et de les sanctionner. Elle avait qualifié cette déclaration d'"inacceptable par son contenu et sa tonalité", accusant Paris et Berlin de se placer ainsi "à la tête d'une coalition antirusse" qui serait en train de se former selon Moscou au sein de l'Union européenne.

Affaire Navalny: L'Union européenne va sanctionner la Russie