Vendredi, 30 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » On essaye de lui couper l’électricité, il s’insurge — Bernard Tapie

On essaye de lui couper l’électricité, il s’insurge — Bernard Tapie

13 Octobre 2020

Lundi 21 septembre, un technicien d'Enedis se présente à l'hôtel particulier de Bernard Tapie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Nouvel épisode rocambolesque pour Bernard Tapie.

A deux jours de son audience devant le tribunal correctionnel, Bernard Tapie a reçu la visite d'un technicien qui venait lui couper l'électricité. " Je l'invite à entrer, raconte l'intéressé à nos confrères, je lui offre un café et il m'explique qu'il est mandaté par EDF pour me couper l'électricité. Il a été stupéfait de me voir, il n'avait pas fait le rapprochement entre la société GBT [Groupe Bernard Tapie, ndlr] et moi", révèle au Parisien l'ancien propriétaire de l'Olympique de Marseille et d'Adidas. La justice a prononcé en avril 2020 la liquidation judiciaire de ses biens, mais le papa de Sophie Tapie a fait appel de cette décision qui doit être jugée ces jours-ci par le tribunal de commerce de Bobigny.

The Medium (aussi) va louper le lancement de la Xbox Series X
En effet, le tout nouveau trailer diffusé aujourd'hui permet de découvrir la date de sortie de ce très attendu The Medium . Et c'est donc le 10 décembre prochain que le titre sera disponible, y compris sur le Xbox Game Pass.

Après avoir contacté un responsable d'Enedis, il souligne que la liquidation judiciaire de ses biens n'est pas définitive et qu'en plus, il paie lui-même ses factures de gaz et d'électricité. Le CDR est l'entité censée régler le passif de l'ex-Crédit Lyonnais. L'histoire de Bernard Tapie a été confirmée point par point par le technicien d'Enedis, joint par Le Parisien. "La résiliation dans ce cas n'avait pas lieu d'être", explique le technicien.

Selon Le Parisien, l'homme d'affaires voit dans cet acte une nouvelle preuve d'acharnement de ses adversaires. S'il est déterminé à gagner ce combat contre le cancer, Bernard Tapie a d'autres problèmes à gérer en parallèle, notamment ses soucis financiers et judiciaires liés à l'affaire de l'arbitrage. Le parquet a, en effet, fait appel de la relaxe de l'ancien businessman en juillet 2019 des accusations d'escroquerie et de détournement de fonds publics.

On essaye de lui couper l’électricité, il s’insurge — Bernard Tapie