Mardi, 24 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » L'"objectif" des autorités est de vacciner 75% des personnes à risque — Grippe

L'"objectif" des autorités est de vacciner 75% des personnes à risque — Grippe

13 Octobre 2020

Des vaccins gratuits contre la grippe sont actuellement offerts à 30 millions de Britanniques dans le cadre du plus grand programme de vaccination du NHS de l'histoire.

La plupart des décès concernant des personnes vulnérables. Pierre Ricordeau avance plusieurs tentatives d'explications: " peut-être un sentiment antivaccins chez certains", " des personnes jeunes pensent ne pas avoir d'intérêts à se faire vacciner", " la méconnaissance de l'impact que peut avoir le virus sur les personnes avec lesquelles ces personnes vont travailler ".

Avec le rhume viennent le rhume et la grippe, avec des symptômes qui peuvent être confondus avec ceux du COVID-19, donc dans un système de santé fortement saturé par la pandémie le diagnostic est crucial. "Il est exclu de refuser une dose de vaccin à quelqu'un qui veut se faire vacciner, car il peut avoir de nombreuses raisons légitimes pour le demander", fait-il valoir. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Il explique: "La grippe et le Covid-19 sont tous deux des maladies virales se propageant principalement par voie respiratoire".

" Alors que le temps froid revient dans l'hémisphère nord et que les gens passent plus de temps à l'intérieur, la menace de transmission des deux virus augmentera". L'arrivée de la grippe saisonnière, alors que l'épidémie de Covid-19 connaît un rebond en France, inquiète les autorités politiques et sanitaires.

Combien de personnes sont touchées par la grippe chaque année en France? "La Région n'est pas très bien placée dans la vaccination contre la grippe".

FC Metz : Frédéric Antonetti de retour sur le banc ?
En août dernier, le président Serin annonçait que le technicien corse serait présent au club 2 à 3 jours par semaine. Après six journées de Championnat, les Messins occupent actuellement la 15e place du classement de Ligue 1 .

Les autorités sanitaires souhaitent "approcher les 75% de couverture" pour la vaccination contre la grippe, dont la campagne vient de débuter mardi, chez les personnes pour qui ce vaccin est recommandé. À ce jour 26 personnes sont hospitalisées au CHU de Nice pour un traitement COVID. "S'agit-il seulement de patients qui ont l'habitude de se vacciner ou des patients nouveaux qui ne se sont jamais vaccinés?"

Les médecins anglais doivent recevoir des fournitures supplémentaires de vaccin contre la grippe cet hiver dans le but de réduire la pression sur le service de santé face au nombre croissant de cas de coronavirus. Cela a incité les laboratoires pharmaceutiques à augmenter leur production, comme Sanofi (+20%), mais la DGS n'a, pour l'heure, pas été en mesure de préciser de combien de doses on disposait en France.

Cette annonce survient après une démarche similaire du groupe suédo-britannique AstraZeneca qui a suspendu en septembre les essais à grande échelle de son vaccin expérimental. 128 859 bons de prise en charge ont été envoyés par courrier aux assurés éligibles à la vaccination: personnes âgées de 65 ans et plus; de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques; femmes enceintes et personnes souffrant d'obésité avec un indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40.

La recherche tente de déterminer si les vaccins contre la tuberculose pourraient aider les adultes à se battre contre le coronavirus, selon des chercheurs britanniques. "Le masque ne protège que tant qu'on le met, le vaccin 24h24 ". Elle est responsable de 10 000 à 15 000 morts.

Le gouvernement a bien essayé de demander fin août aux pharmaciens de réserver le vaccin aux seules personnes prioritaires, les 16 millions qui reçoivent le bon de l'Assurance maladie.

L'Université d'Exeter dirige le volet britannique de l'essai et recrutera bientôt du personnel de santé et des travailleurs à domicile au Royaume-Uni.