Vendredi, 30 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Il pleut au Mans, le départ est retardé — MotoGP

Il pleut au Mans, le départ est retardé — MotoGP

13 Octobre 2020

Coup de théâtre à quelques minutes du départ, avec la pluie qui s'invite sur ce Grand Prix de France obligeant l'ensemble des pilotes à changer de pneus, mais aussi de réglages. Sur une piste mouillée, l'Italien a devancé Alex Marquez (Honda) et Pol Espargaro (KTM), alors que Johann Zarco (Avintia) et Fabio Quartararo (Yamaha) ont terminé respectivement cinquième et neuvième.

Ce premier tour a également vu la chute de Valentino Rossi, contraint à l'abandon.

Il compte actuellement huit points d'avance au championnat sur l'Espagnol Joan Mir qui, à 23 ans, n'a guère plus d'expérience que lui au plus haut niveau.

La victoire de Petrucci est la 7e d'un pilote différent cette année en 9 courses, la saison étant marquée par l'absence de Marc Marquez qui s'est fracturé le bras lors de la première épreuve et n'a pas participé à une course depuis. "Je souhaitais beaucoup mieux mais je peux être content de ma course sur le mouillé, a confié le Français dans des propos recueillis par l'AFP".

Fait appel de la décision du Juge des référés — Veolia
Veolia rappelle que Suez n'a pas engagé de procédure d'information-consultation vis-à-vis de ses instances représentatives du personnel puisque sa direction s'oppose au projet.

C'est la 9e pole de la carrière en MotoGP du jeune français, âgé de 21 ans, et la première depuis le GP d'Andalousie fin juillet. Et c'est bien la surprise du chef que la météo sarthoise nous ait réservé, en déversant dans les secondes précédant le lancement du tour de chauffe le contenu chargé de ses nuages gris, sous forme de forte pluie!

Sa pole position n'est pas la seule bonne nouvelle de la journée pour Fabio Quartararo.

Rins est parvenu à repartir mais a fait plusieurs tours avec une lanière utilisée par les commissaires pour sortir sa moto des graviers accrochée à l'arrière de son engin. Il a été contraint de s'arrêter en bord de piste pour la retirer. Plutôt que de chercher à réaliser un temps qui l'aurait placé dans les premiers, il a préféré "assurer" en n'obtenant que le onzième temps des deux séances combinées. Un chapitre se concluant de la meilleure des manières, puisque le tricolore de l'équipe SRT Petronas quitte aussi Le Mans en qualité de leader du championnat, avec une avance conforté d'une paire de points sur Joan Mir.

Il pleut au Mans, le départ est retardé — MotoGP