Vendredi, 30 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le test français peut être lancé — Cannabis thérapeutique

Le test français peut être lancé — Cannabis thérapeutique

12 Octobre 2020

" Dans un premier temps les médicaments seront importés de pays dans lesquels le cannabis à usage médical est déjà autorisé", expliquait Christelle Dubos, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, en janvier dernier. Le ministère de la Santé a publié ce vendredi un décret autorisant les premières expérimentations, dans un cadre très contrôlé et limité, du cannabis à usage thérapeutique en France.

Sujet à des débats houleux depuis quelques mois en France, le cannabis à usage thérapeutique est en route vers sa légalisation.

OL : Maxence Caqueret positif au Covid19 - Olympique Lyonnais
Un membre du staff et un agent de sécurité sont eux aussi positifs au test organisé ce matin à la demande de l'UEFA. Les trois ont regagné leur domicile dans la soirée.

C'est depuis le mois d'octobre 2019 que l'Assemblée nationale de la France a donné son aval pour la réalisation des expérimentations sur le cannabis à usage thérapeutique. Son usage médical est autorisé dans une trentaine de pays, principalement en Europe (comme aux Pays-Bas, dès 2003) et sur le continent américain. "Nous, patients, voyons cela comme une expérimentation avant élargissement, et des pathologies concernées, et du nombre de bénéficiaires", explique au Parisien Marie-Madeleine Gilanton, présidente d'Apaiser, une association de personnes atteintes d'une maladie de la moelle épinière, qui reçoit de nombreuses demandes de la part de malades pour du cannabis thérapeutiques. Il s'agira d'huiles, de gélules et de fleurs séchées à vaporiser.

Les patients qui participeront à cette expérimentation seront atteints de maladies graves et particulièrement douloureuses: formes sérieuses d'épilepsies, scléroses en plaques, malade du cancer en traitement post-chimiothérapie, traitement des douleurs neuropathiques ou encore en soins palliatifs. Ainsi, depuis cette date, l'amende forfaitaire de 200 euros pour tous les consommateurs de drogue, notamment de cannabis, a été généralisée. La France demeure encore intransigeant sur le cannabis, sous toutes ses formes: il est interdit et puni. Cette réaction avait d'ailleurs fait beaucoup parler l'opinion publique. "Le décret est publié dans un contexte difficile pour les malades en particulier, victimes d'une stigmatisation toujours plus forte et d'un discours gouvernemental offensif contre le cannabis en général", s'est félicité dans un communiqué le Collectif Alternative pour le cannabis à visée atlthérapeutique (ACT). Car, si les expériences sont concluantes, des démarches vont être menées dans ce sens. "Il faut que la France sorte de la préhistoire en matière de cannabis", une plante "qui est une drogue mais qui peut aussi être un médicament", a ainsi déclaré le rapporteur général de la mission, Jean-Baptiste Moreau (LRM).

Le test français peut être lancé — Cannabis thérapeutique