Lundi, 30 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Le prix Nobel de la Paix récompense le Programme alimentaire mondial

Le prix Nobel de la Paix récompense le Programme alimentaire mondial

11 Octobre 2020

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies a reçu le prix Nobel de la paix 2020 pour ses efforts de lutte contre la faim. Fondé en 1961 avec son siège à Rome et financé intégralement par des contributions volontaires, l'organisme onusien dit avoir distribué 15 milliards de rations et assisté 97 millions de personnes dans 88 pays l'an dernier. Cette année, elle voit dans le suédois "un candidat possible (...) Même si nous sommes actuellement en pleine pandémie, le changement climatique à long terme est beaucoup plus grave". 690 millions de personnes, un habitant de la Terre sur 11, souffre aujourd'hui de sous-alimentation chronique.

" Nous sommes encore loin " d'atteindre les objectifs de l'ONU d'éradiquer la faim et la pauvreté d'ici 2030, a-t-il ajouté, en appelant à travailler ensemble, alors que le secrétaire général de l'ONU, Fernando Guterres a appelé à un " sommet mondial de l'alimentation " en 2021".

Pas moins d'1,1 million de femmes et enfants de moins de cinq ans reçoivent un appui nutritionnel de la part du PAM chaque mois, comme en Syrie.

Le comité Nobel a salué la capacité du Programme alimentaire mondial à intensifier ses efforts en pleine pandémie de coronavirus.

Un chiffre vertigineux, mais qui ne représente qu'une fraction des besoins globaux.

Equipe d'Algérie : Nigeria 0 - Algérie 1: La réaction de Belmadi
À la fin du match, le sélectionneur de l'équipe d'Algérie Djamel Belmadi a exprimé sa satisfaction du rendement de ses joueurs. Opposée au Nigéria du côté de l'Autriche, l'équipe de Belmadi a rempli son devoir en l'emportant 1 à 0.

Le PAM a participé activement au processus diplomatique qui a abouti en mai 2018 à l'adoption à l'unanimité par le Conseil de sécurité des Nations-Unies de la résolution 2417, qui pour la première fois abordait explicitement le lien entre conflit et faim.

L'horizon pour la planète s'est encore assombri cette année avec le choc sanitaire et économique causé par la pandémie de Covid-19, qui cause des pertes de revenus en cascade, accroît le prix les aliments et perturbe les chaînes d'approvisionnement. "En attendant le jour où on aura un vaccin médical, la nourriture est le meilleur vaccin contre le chaos", a-t-il aussi déclaré en juin. Le comité Nobel souligne que l'épidémie a entraîné "une forte augmentation du nombre de victimes de la faim dans le monde" et que le Programme alimentaire mondial de l'ONU "a démontré une capacité impressionnante à intensifier ses efforts". Un choix "ridicule", ont jugé ces derniers: un porte-parole, Talaat Al-Sharjabi, a notamment mis en cause "un échec" du PAM dans ses tentatives d'"être neutre dans la distribution d'aide humanitaire".

Face aux tentations de replis nationalistes, la présidente du comité Nobel, arrivée en béquilles à cause d'une fracture de la jambe, a souligné l'importance de trouver des "solutions multilatérales pour combattre les défis mondiaux". Nous partageons notre fierté avec tous ceux qui travaillent avec le PAM pour lutter contre la faim et améliorer les conditions de paix dans les zones de conflit: "les agences des Nations Unies, les ONG et la société civile, les partenaires gouvernementaux et les gouvernements donateurs doivent tous être aussi fiers que nous parce que cette reconnaissance est également la leur", a déclaré Susana Rico, Représentante a.i. du PAM en RDC.

Si la situation sanitaire le permet, le prix - un diplôme, une médaille d'or et un chèque de 10 millions de couronnes (près de 950.000 euros) - sera remis au cours d'une cérémonie au format nettement réduit le 10 décembre à Oslo ou, dans le cas contraire, à distance via des moyens numériques.

Le prix Nobel de la Paix récompense le Programme alimentaire mondial