Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Kirghizstan - Manifestations: le président Sooronbai Jeenbekov se dit prêt à démissionner

Kirghizstan - Manifestations: le président Sooronbai Jeenbekov se dit prêt à démissionner

11 Octobre 2020

Jeenbekov, qui n'est pas apparu en public depuis lundi, assurait jusqu'ici via ses services que sa démission n'était "pas à l'ordre du jour", précisant mener des négociations avec différents groupes politiques.

Les partisans de Sooronbaï Jeenbekov ont de leur côté désigné un nouveau premier ministre, Sadyr Japarov, mettant ainsi un terme à une période d'incertitude politique dans ce petit pays d'Asie centrale allié à la Russie.

Le Kirghizstan est plongé dans une grave crise depuis le déclenchement d'un mouvement de protestation contre des fraudes aux élections législatives de dimanche, remportées par deux partis proches de Sooronbaï Jeenbekov.

Cette démission pourrait selon lui avoir lieu lorsqu'une date serait fixée pour de nouvelles élections et que des changements auraient été effectués au sein du gouvernement. On ignore toutefois dans l'immédiat si ces conditions pourront être remplies, alors que de nouvelles manifestations sont prévues ce 9 octobre et font planer le risque d'affrontements violents entre factions.

Le chef de l'État Soroonbaï Jeenbekov, invisible depuis quatre jours, a signé un décret imposant l'état d'urgence dans la capitale, mais rien ne dit qu'il sera appliqué, plusieurs clans politiques ayant pris le contrôle des différents organismes gouvernementaux. Cette crise fait craindre une flambée de violences au Kirghizistan, considéré comme un îlot de pluralisme dans une région où les régimes autoritaires sont la règle.

Les tensions n'ont pas été apaisées par une décision des autorités d'invalider les résultats des législatives. Les affrontements dans la capitale Bichkek ont déjà fait au moins un mort et des centaines de blessés.

PS5 / PS4 : Comparaison des graphismes sur NBA 2K21 sur PlayStation 5
NBA 2K21 sera disponible sur PS5 et Xbox Series au lancement des consoles, soit le 10 novembre sur Xbox Series X et S, et le 19 novembre sur PlayStation 5 .

L'ancien président Almazbek Atambaïev, au pouvoir de 2011 à 2017, a été à nouveau arrêté après avoir été libéré mardi par ses sympathisants alors qu'il purgeait une peine de onze ans pour avoir fait relâcher un chef mafieux de prison, a annoncé samedi sa porte-parole.

M. Jeenbekov semblait cette semaine dans une impasse, même si un vote du parlement mercredi n'a pas atteint la majorité nécessaire à sa destitution.

Nouvel épisode dans la crise politique qui secoue le Kirghizistan.

La Russie, puissance régionale disposant d'une base militaire au Kirghizstan, a reconnu l'autorité de l'homme qui a pris le contrôle du GKNB à la faveur du chaos des derniers jours, Omourbek Souvanaliev.

Le Kremlin a déclaré que le patron des services de sécurité russes (FSB) avait signifié son soutien à M. Souvanaliev dans les " efforts du GKNB pour stabiliser la situation et éviter le chaos ".

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, l'ancien président Almazbek Atambaïev a affirmé que sa voiture avait été visée par des tirs lors des heurts, alors que ses soutiens avaient également organisé une manifestation dans la journée. Aucune présence policière n'était visible devant les principaux bâtiments gouvernementaux.

Kirghizstan - Manifestations: le président Sooronbai Jeenbekov se dit prêt à démissionner