Mercredi, 25 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Covid-19 : ce que disent (vraiment) les chiffres de l'épidémie à Marseille

Covid-19 : ce que disent (vraiment) les chiffres de l'épidémie à Marseille

25 Septembre 2020

De nouvelles mesures plus restrictives pour freiner l'épidémie de Covid-19 en France ont été annoncées mercredi soir. Pour l'Association des maires de France (AMF), c'est " un retour en arrière sur l'esprit de concertation qui a prévalu entre l'Etat et les maires depuis le déconfinement ".

Interrogé sur ces tensions lors de son audition devant la commission d'enquête sénatoriale sur la gestion du Covid-19, le ministre de la Santé a insisté, ce 24 septembre, sur la nécessité de prendre des décisions rapides contre le virus. Un message sonnant comme une piqûre de rappel pour Jean Castex, qui s'était présenté comme le " Premier ministre des territoires " à son arrivée à Matignon début juillet.

Ce sont eux, avec également le manque de concertation, qui nourrissent le débat. Suivez en direct les dernières informations sur la crise sanitaire.

Mercredi soir, le sang des ténors politiques marseillais n'avait fait qu'un tour face aux nouvelles restrictions décidées pour la cité phocéenne.

GP MotoGP d'Autriche: Vinales en pole, Quartararo 3e
Plusieurs pilotes sont candidats dont le Français Johann Zarco , actuellement chez l'écurie cliente Ducati-Avintia. Et c'est même un sans-faute pour les Yamaha, puisque Valentino Rossi partira en 4ème position.

"À l'inverse, Olivier Véran a salué les bonnes relations qu'il a entretenues la veille avec les maires d'autres grandes villes, placées en "zone d'alerte renforcée ", où de nouvelles mesures doivent entrer en vigueur après une concertation avec les préfets". C'est pourquoi la mairie demande au gouvernement le "gel des mesures" pour 10 jours.

"Une nouvelle fois, notre territoire est montré du doigt", a protesté le premier adjoint à la mairie de Marseille Benoît Payan, en s'exprimant au nom de la maire Michèle Rubirola, en convalescence après une opération. Ce qui lui a valu des mises au point musclées des intéressés. Ce dernier l'avait interpellé sur Twitter, en fin de soirée, lui reprochant d'avoir " perdu le sens des réalités". "Je vous ai appelé car vous n'aviez pas pris la peine de le faire, pour vous dire tout le mal que je pensais de votre méthode et de vos décisions", a tweeté Benoît Payan.

La ville de Marseille, classée en zone d'alerte maximale au coronavirus, a réclamé jeudi un "délai de dix jours" avant la mise en oeuvre des mesures de restriction, dont la fermeture totale des bars et des restaurants ordonnée par le gouvernement. Il a souligné qu'il refusait de s'encombrer de "boulets", précisant qu'il désignait par ce terme les jours de retard accumulés dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

" Cette décision est terriblement pénalisante pour les restaurateurs qui se sont donnés les moyens de faire respecter les gestes barrières dans leurs établissements".

Covid-19 : ce que disent (vraiment) les chiffres de l'épidémie à Marseille