Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La ligue contre le cancer se mobilise contre la pénurie de médicaments

La ligue contre le cancer se mobilise contre la pénurie de médicaments

18 Septembre 2020

"Cher patient, pour votre médicament, merci de patienter", lit-on sur les affiches.

"Au total, "il y a une quarantaine de médicaments d'importance majeure en oncologie qui ont fait l'objet de pénurie" au fil des années", précise le Pr Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer, à l'AFP. La Ligue nationale contre le cancer a lancé un appel à une "grande mobilisation".

" La Covid-19 n'est pas la source des pénuries de médicaments à travers le monde, même si c'est un élément qui aggrave la situation", confirme la Ligue contre le cancer, qui veut alerter sur ce problème récurrent - 34 fois plus de cas de pénurie ont été signalés en 10 ans - et lourd de conséquences pour les personnes malades. Il s'agit " vraiment (d') un problème qui est lié à la structure économique du marché du médicament ", et qui concerne des " médicaments indispensables ", essentiellement des génériques, très peu chers. "Les innovations thérapeutiques qui coûtent la peau des fesses, on n'en manque jamais", ajoute le Pr Jean-Paul Vernant, hématologue. 75 % des professionnels soignants sont d'accord pour dire que les pénuries de médicaments utilisés contre le cancer entraînent une perte de chances pour les malades. Marie-Josée Legrand, atteinte d'un cancer de la vessie n'ayant pas eu accès à ses médicaments, ressent "une grande colère" doublée d'un "sentiment d'injustice".

"La pénurie, je l'ai découverte en fouillant, et en m'adressant à des organismes comme ma mutuelle et l'Agence régionale de Santé (ARS)".

OL Mercato : Nouvelle offre lyonnaise pour Facundo Pellistri
L'OL est certes passé à l'offensive, mais sa proposition revue à la hausse n'a pas encore été acceptée par CA Penarol . Les dirigeant auraient fait une nouvelle offre à leurs homologues de Penarol.

Le président de la Ligue met en avant l'exemple des médicaments utilisés pour traiter les cancers de la vessie (BCG intravésical, Amétycine.) qui ont connu ces dernières années des difficultés et des ruptures d'approvisionnement ainsi que des arrêts de commercialisation. "J'ai dû repasser sur la table d'opération" mais "j'ai eu de la chance" de ne pas avoir eu à subir une ablation totale de la vessie.

La Ligue nationale contre le cancer réclame des sanctions financières contre les laboratoires qui n'assumeraient pas l'approvisionnement.

Selon une étude Ipsos pour le compte de la Ligue, 74% des professionnels de santé déclarent avoir déjà été confrontés à des pénuries de médicaments utilisés contre le cancer pendant leur carrière. La Ligue demande en conséquence des stocks de quatre mois et non plus de deux mois comme aujourd'hui. Une pénurie mise en lumière par la crise sanitaire due à la Covid-19, mais qui n'a pas attendu l'épidémie pour sévir.

Parmi les solutions avancées, pour éviter de trop dépendre de l'Inde et de la Chine, la création d'un établissement public qui fabriquerait à prix coûtant, ou attribuer des avantages fiscaux à des entreprises pour leur éviter de travailler à perte.

La ligue contre le cancer se mobilise contre la pénurie de médicaments